Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

Le Parc De Martissant au centre du travail de mémoire d’un animateur

OscarJean Wilner Junior Oscar, animateur au projet Gestion urbaine de Proximité de la FOKAL au Parc de Martissant, s’est inspiré de son travail pour son mémoire de sortie en Travail Social à la Faculté des Sciences Humaines de l’Université d’Etat d’Haïti.

 

Sous l’intitulé « Vers une compréhension de la problématique de la participation des membres de la communauté dans les pratiques de la santé communautaire dans la zone métropolitaine : le cas du projet santé droit de 2010-2015 dans la ZAC de Martissant », l’ancien stagiaire comme Travailleur social au projet santé droit (octobre-décembre 2010) a fait le rapprochement entre travail social et santé communautaire, comme « continuum dans la démarche d’intervention sociale ».

« La participation communautaire dans le domaine de santé, ayant comme finalité le développement communautaire n’est pas une approche trop prisée dans les projets de santé dite communautaire. S’il est vrai que plusieurs projets implémentés en Haïti peuvent se targuer de promouvoir la participation, on peut questionner aussi la finalité de cette participation : est-elle orientée vers un type de participation utilitariste ? Ou comme processus ? » Ce sont entre autres les questions qui ont guidé sa démarche.

Dans le cadre du travail, l’objectif général poursuivi a été d’étudier le modèle de participation et évaluer le niveau d’implication des membres de la communauté au projet. De cet objectif découle trois objectifs spécifiques premièrement, Identifier dans les documents du projet santé droit, les stratégies mises en place devant permettre la participation des membres de la communauté de Martissant à ce projet ; deuxièmement, analyser la logique qui est à la base du mode de participation adopté par le projet santé droit dans la Zone Aménagement Concerté de Martissant (ZAC) en vue de comprendre la place accordée à la communauté dans ce projet et enfin  analyser la relation entre les stratégies de mises en œuvre par le projet santé droit et le niveau d’implication des membres de la communauté de Martissant (ZAC).

Pour réaliser ce travail, non seulement des informateurs clés ont été mobilisés en vue de réaliser deux entretiens semi directifs avec la présidente de FOKAL Mme Duvivier Pierre Louis et le  Dr Daniel Henrys, responsable du projet au tout début, mais aussi les bénévoles dudit projet  représentant la population de l’étude ont répondu à une grille d’enquête.

A la suite de ce travail, on a pu comprendre que la participation n’est pas statique mais plutôt un processus dynamique, ce qui fait qu’elle peut passer d’une participation comme processus à une finalité utilitariste ; et vice versa. Ainsi, elle est fonction des jeux des acteurs et la conception/ l’orientation de la participation de ces derniers pendant une période bien déterminée.

Ce travail qui a pris comme cas d’étude, le projet santé droit est une démarche qui se veut d’attirer l’attention des professionnels du social et de la santé sur l’importance de considérer l’implication réelle et active des membres de la communauté dans ces projets qui les concernent. Puisque une participation qui est utilisée a bon escient et de manière efficace favorise non seulement une revalorisation que les groupes en situation de précarité peuvent avoir d’eux même et de l’image que les gens font d’eux, mais aussi permet aux professionnels et aux bénévoles de se préserver de la crainte culpabilisante et déstabilisante dans une pratique d’assistanat (INPES 2006).

D’un autre côté, il vise à contribuer dans la mesure du possible dans la littérature scientifique en Haïti dans le domaine des sciences humaines et sociales, en quoi consiste une démarche de santé communautaire, ses implications conceptuelles et charges idéologiques.

La présentation du mémoire s’est faite le 29 septembre 2017 devant un jury composé du professeur Jean Claude Joseph président, Josué Vaval directeur et Jérôme Paul Eddy Lacoste comme lecture critique. Au final,  après délibération ce travail de recherche a été sanctionné avec  la mention très bien, d’une note de 80/100. 

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

captcha 

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com