edi 2A mesure que les jours passent, de plus en plus de personnes découvrent le mobile du bibliotaptap. Richardson Moïse est un jeune garçon de 19 ans. Il étudie le journalisme. Richardson a déjà une pratique de lecture et fréquente des bibliothèques fixes comme celle de l’institut français d’Haïti et celle de l’institut haitiano-americain. Il fréquente le Champ-de-mars assez souvent. Mais c’est ce mardi 28 juin qu’il fait sa première rencontre avec le BTT, stationné en face de l’entrée principale du kiosque Occide Jeanty, au milieu de deux autres mobiles de marchands de crème à la glace. Assis autour de la table de lecture, il sort son cahier et prend des notes pour son prochain exposé sur le vaudou. Richardson  découvre, certes, la bibliothèque mobile à la faveur d’une promenade. Mais il en a amplement profité. « C’est une très bonne initiative. Considérant le contexte actuel de la société haïtienne où les jeunes ne lisent pas assez. Cela va aider de toute façon. Au lieu de passer leur temps sur la place à ne rien faire, les  jeunes ont  la possibilité d’enrichir leur connaissance à travers la lecture », se réjouit-il.

BibliotaptapNous avons accueilli 669  lecteurs sur nos 7 sites pour le mois de mai. Mis à part les animations habituelles autour du livre, l’équipe a offert plusieurs activités au publique.

Le jeudi 5 mai, sur le site de Delmas 5, nous avons démarré avec notre première séance de « rencontre-métier ». C’est une  activité qui vise à créer un espace pour discuter avec le publique autour d’un domaine particulier. En ce qui concerne cette seance du jeudi 5 mai, la discussion a tourné autour du métier de bibliothécaire. L’animatrice du BTT Fritza Dominique a expliqué le circuit du document à une quinzaine de jeunes présents  à cette causerie. Ils ont clôturé la séance par la mise de côte sur les livres. Ils en ont également appris a recouvrir quelques uns.

Camp ete Cap 2012 WEBLe Programme Initiative Jeunes de FOKAL met le cap sur le Cap-Haitien pour son traditionnel camp d’été qui se tiendra cette année du 13 au 18 juillet à la fondation Vincent, dans le quartier de Vertières, à 10 minutes du centre-ville du Cap. Juges, animateurs, coaches, invités et débatteurs de tous les départements du pays sont attendus dans ce rendez-vous annuel qui s’annonce une fois de plus très intéressant et enrichissant.

La programmation de ce rendez-vous de 5 jours comprend une excursion touristique, des activités sportives et ludiques, mais surtout deux compétitions de débats :

16.01.22 ecole insituttion Mixte des Freres Ardouin 3 1Dans nos sociétés modernes, l’école demeure l’agent de socialisation par excellence à côté de la famille et de la religion. En conséquence, c’est l’espace privilégié de la transmission de culture, de savoirs, de systèmes de pensée. Par-dessus tout, elle a pour rôle de former les futurs citoyens à devenir conscients et responsables et à agir pour le bien-être de la collectivité.  

C’est en appréhendant toute l’importance que représente cette institution dans la société, que la FOKAL, à travers le Projet Gestion Urbaine de Proximité du volet éducatif, travaille depuis 2011 avec 67 écoles de la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) de Martissant. Dans le cadre de cette collaboration, l’emphase est mise sur la problématique de l’environnement, et plus particulièrement la gestion des déchets. Le but est que les jeunes de Martissant soient conscients des problèmes environnementaux et agissent en conséquence.

Mirta AguirreComment le débat peut-il constituer un outil d’empowerment pour les jeunes en Haïti ? C’est à cette grande question que Mirta Aguirre,  étudiante de nationalité argentine, s’attèle à trouver une réponse dans le cadre de son mémoire de Master en Education et Développement international à l’Institut de l’Education de l’UCL (University College London).

Mirta  a pris connaissance du Programme Initiative Jeunes de FOKAL en 2012. Depuis, elle s’est beaucoup intéressée aux activités de débat. Elle a elle-même œuvré à la création d’une association de débat en République Dominicaine. Selon Mirta, le débat est généralement une activité académique réalisée au sein des universités et des structures formelles. Mais ce qui a particulièrement attiré son attention est le fait que la pratique du débat en Haïti reste et demeure jusqu’ici l’apanage  de la société civile. A cet égard,  elle a tenu à faire remarquer que « quand on étend le débat au niveau de la société civile, ce qui est en jeu est plus large. Ce qui constitue un acte politique hautement significatif dans un pays qui a connu la dictature pendant de nombreuses années. »

ACURILDu dimanche 5 au jeudi 9 juin 2016 s’est tenue, au Karibé Hotel à Pétion-Ville, la 46e conférence de l’Association des Bibliothèques Universitaires, de Recherche et Institutionnelles de la Caraïbe (ACURIL) sous le thème « Le leadership: une passerelle entre la tradition et l’innovation dans les bibliothèques, archives et musées de la Caraïbe ». Ce thème s’est décliné en 3 sous-thèmes : Leçons du passé : reconnaître les leaders des bibliothèques de la Caraïbe; Développer les capacités de leadership; et Les meilleures pratiques en innovation dans la Caraïbe.

C’est la deuxième fois que cette conférence a eu lieu en Haïti. La première édition en Haïti s’était déroulée en 2012 sous la présidence de Françoise Beaulieu Thybulle. 

Club Debat Christ Roi 2

Un mois après son élimination surprise dans la quatrième édition du tournoi régional de débat de l'Ouest organisé par le Programme Initiative Jeune (PIJ) de FOKAL, le club de Christ-Roi est a réinvesti la scène du débat en réalisant, le samedi 18 Juin 2016, une brillante journée d'activité.  Le club a organisé un match de débat amical entre son équipe et une du club de Côte-Plage, suivi d'une conférence-débat autour de l'amendement de la constitution du 29 Mars 1987, animée par les trois intervenants suivants : Mirlande Hyppolite MANIGAT, Monferrier DORVAL et Jean-Marie PIERRE.

Avec du sang neuf, le club de débat de Christ-Roi s'est refait en santé en affrontant le club de Côte-Plage dans la salle polyvalente de Fokal, sur le sujet suivant: " L'amendement de la constitution 1987 est une source d'instabilité politique".

Pour soutenir l’énoncé, donc sa position, l'équipe de Christ-Roi a présenté un argument défendant selon lequel « l'amendement de la constitution 1987 est une violation de la constitution ». Pour renforcer leurs dires, l'équipe à avancer deux sous-points : le non-respect de la hiérarchie des normes et le non-respect du parallélisme des formes.

WhatsApp Image 20160608 1Icône révolutionnaire, grande figure du combat d’émancipation, du combat féministe, symbole des luttes des Noirs américains pour l’égalité, Angela est en Haïti depuis le 7 juin 2016.

Invitée de marque de la 41e conférence de la Caribbean Studies Association, Angela Davis a visité jeudi soir la maison Dufort, maison de style Gingerbread réhabilitée dans le cadre d’un programme de FOKAL, en marge de cette conférence qui se déroule jusqu’au 11 juin à Port-au-Prince.

Au cours de cette brève mais instructive visite, Angela a apprécié une belle exposition d’œuvres de peinture et de sculpture à la maison sise au numéro 9 de la 2e avenue du Travail et rencontré quelques admirateurs.

WP 20160611 007Il était 11 heures am, le samedi 11 juin lorsque les musiciens de plusieurs pays de la Caraïbe et de l’Afrique, munis de leur tambour, ont investi l'enceinte du centre culturel Katherine Dunham. Ils étaient dans nos murs pour la cinquième édition des concerts et ateliers de « Tambours Croisés » en Haïti.

Alors qu’on doutait de la présence des lecteurs familiers de la bibliothèque à cause de sa fermeture pour les activités de l’ACURIL, on était étonné de voir des personnes de tout âge mettant l’ouïe à la merci des différents roulements de tambours de l’Afrique et de la Caraïbe. Trente sept (37) personnes ont assisté à cet atelier animé par des musiciens-tambourineurs de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Mayotte, de la Réunion, de la Guyane, du Sénégal et d’Haïti. Ils ont présenté à tour de rôle leur pays d’origine, leur instrument (le tambour) et les différents styles de musiques traditionnelles issues de leur riche répertoire culturel.

CSA 2016Pour la première fois depuis sa création il y a de cela quarante ans, la conférence annuelle de l’Association des Études Caribéennes/Caribbean Studies Association (CSA) se tiendra en Haïti. A cette occasion, Port-au-Prince se prépare à accueillir plus de cinq cents intellectuels, universitaires, chercheurs, militants, artistes, hommes et femmes de la Caraïbe et d'ailleurs, désireux de s’engager dans des échanges, discussions, conversations, et débats contradictoires sur le thème « Mouvements Globaux Caribéens, Idées, Culture, Arts pour un système économique viable » pour un brassage, un bouillonnement d’idées et de propositions susceptibles d’éclairer les multiples défis qui se posent aujourd’hui à notre région dans un monde globalisé.

 © Copyright: FOKAL 2015
OPEN SOCIETY
FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe
BP 2720HT 6112
Port-au-Prince,Haïti
| Tel : (509) 2813-1694

  LOGO FOKAL 2015

S'abonner à Nouvèl Fokal

Merci de vous inscrire à la lettre d'information de FOKAL. C'est avec plaisir que nous vous tiendrons informé (e) de nos activités et de nos programmes. Cordialement, L'équipe de FOKAL