memoire promise fresqueLe vendredi 28 avril, à 16h30, FOKAL accueille la projection du documentaire « Mémoire promise » en présence d’un de ses co-auteurs, l’anthropologue Gaetano Ciarcia, directeur de recherche du CNRS. Cette projection se fera dans le cadre des activités du programme de recherche ALTER « Histoires orales alternatives dans la Caraïbe (19ème-21ème siècles) » (27 & 28 avril) et en prélude au colloque de clôture du programme de recherche sur « L’ethnologie en Haïti » du laboratoire LADIREP (2-3 mai).

logo fokal webLe 26 septembre 2016, FOKAL a dû fermer ses portes et temporairement cesser les multiples services qu’elle rend à différents secteurs de la population. Une campagne haineuse et mensongère a été orchestrée contre la Fondation et sa Présidente suivie de menaces meurtrières. Un temps d’arrêt s’imposait. Il nous fallait protéger notre staff et les centaines d’enfants, de jeunes et d’adultes qui fréquentent chaque jour notre Centre culturel, pour apprendre et comprendre, pour s’instruire et socialiser dans le respect de l’autre.

Filles et TICA  l’occasion de la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC, le Conseil National des Télécommunications (CONATEL) organise un atelier de formation en développement Web qui aura lieu ce jeudi 27 avril 2017, à FOKAL, à partir de 10h AM. Le thème retenu pour cette année est : « Jenn fi kenbe teknoloji pou louvri chimen ». C’est un évènement célébré tous les 4e jeudis du mois d’avril. Toutun ensemble de conférences-débats est programmé pour quatre villes en Haïti pour cette journée, en l’occurrence, Port-au-Prince, Cap-Haïtien, Les Cayes et Gonaïves.

La journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC est une initiative qui vise à créer un environnement international encourageant les jeunes filles et les jeunes femmes à envisager une carrière dans le secteur des TIC, en pleine expansion. Ainsi permet-elle aux jeunes filles comme aux entreprises technologiques de bénéficier des avantages d'une plus grande participation féminine au secteur des TIC. Le 8 avril 2011, la première édition de cette journée a réuni plus de 240 000 jeunes filles et jeunes femmes ont pris part à plus de 7 200 évènements célébrant la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC dans 160 pays

Etant l’instance chargée de la définition et de la conduite de la politique des Télécommunications en Haïti, arrêtée par le Gouvernement de la République, le Conseil National des Télécommunications (CONATEL) coordonne l’activité GirlsInItcHaïti non seulement pour continuer cette quête d’intégration du principe de l’égalité hommes/femmes à l’UIT, mais encore pour la vulgarisation de l’autonomie des femmes haïtienne grâce aux technologies de l’information et de la communication.

 

 

 

 

 

 

​​

 

 

logo fokal webEn 21 ans d’existence, comme toute autre institution du pays, la FOKAL a été en butte à certaines difficultés. Outre le fait de chercher à y faire face, la Fondation s’est toujours attachée à tirer leçons de ses expériences, afin de continuer sur la voie tracée par la mission dont elle s’est dotée et que traduit clairement sa dénomination: Connaissance et liberté. La connaissance, pour développer la pensée critique, mieux appréhender son environnement, découvrir le monde, développer l’argumentation rationnelle, la tolérance et le respect de l’autre. La liberté, de penser et d’être, forgée par la capacité de se représenter les choses et de percevoir leur complexité ainsi que par l’appropriation des valeurs, notamment celles sous-tendant le strict respect de tous les droits humains.

image001La Poésie et le Jazz sont à l’honneur à l’Espace Harold Courlander American Corner pendant tout le mois d’avril ! L’Espace Harold Courlander American Corner de la Bibliothèque Monique Calixte propose chaque année toute une série d’activités particulières sur la poésie et le jazz qui s’ajoutent à celles qui sont programmées chaque semaine. On prévoit déjà pour le mois d’avril 2017 : une compétition au club des jeux, deux soirées de poésie et de slam et une conférence sur l’évolution du jazz.

La compétition au club des jeux se tiendra sous la Tonnelle le samedi 8 avril de 10 h 00 am à 4 h 00 pm. Cette compétition est ouverte à tous les membres de la bibliothèque et les meilleures performances seront récompensées. On doit rappeler que le club des jeux compte maintenant quatre disciplines : échec, scrabble, dame et dame chinois.

La célébration de la poésie par les soirées de Slam a toujours été l’une des activités phares du programme American Corner à FOKAL. Les dates retenues sont les mercredis 19 et 26 avril de 5 h 30 pm à 7 h 30 pm. La première soirée sera spéciale cette année avec des écrivains (nes) qui seront sur scène pour porter au public des textes tirés de leurs propres recueils de poèmes. On peut citer, entre autres, Jean d’Amérique qui a obtenu avec « Petite fleur du ghetto » une Mention spéciale du prix René Philoctète de la poésie en 2015 et Coutechève Lavoie Aupont qui a recu en 2016 le prix Pwezi Kreyòl Dominique Batraville « make pa ».

En prélude à la Journée Internationale du Jazz, la directrice de la Fondation Haiti Jazz, Milena Sandler fera une intervention sous le thème « L’impact du Festival de Jazz de Port-au-Prince sur le développement du kreyol Jazz » le jeudi 27 avril à partir de 4 h 30 pm à la Salle Polyvalente de FOKAL. Cette activité tend non seulement à marquer la journée du Jazz mais également à monter dans quelle mesure le festival de Jazz de Port-au-Prince contribue à l’évolution de la musique haïtienne.

 
Nous relayons sur notre site la pétition lancée sur change.org « Contre l’Intolérance » et signée par différentes personnalités et institutions à travers le monde, du milieu des droits humains notamment.

La pétition initiale peut être visitée en suivant ce lien.

DSC 9535Mesdames, Messieurs,

 

2017 ! Sept ans déjà depuis le tremblement de terre et dix ans déjà depuis que nous avons eu l’idée à FOKAL de sauver ce dernier boisé de Port-au-Prince et de créer ce parc dans le quartier de Martissant.

 

 

FOKAL tient à remercier les particuliers et institutions qui ont manifesté leur support au cours des récents événements. Nous publions 4 de ces témoignages, avec l’autorisation des auteurs, ainsi que la note de solidarité d'une fédération d'artistes et d'institutions culturelles :

Les temps ont bien changé. Le jadis s'est éloigné de nous. Aujourd'hui la spiritualité est bafouée, j'entends qu'il y a des personnes qui ont égaré leur tolérance, leur respect de l'autre et pire encore....

gerald bloncourtPort-​​​​​​au-Prince le 18 Novembre 2016

 

Natif-natal de Bainet, Haiti, le 4 Novembre 1926, je suis revenu au pays après 40 années d’exil, en 1986, dès la chute de Duvalier.

J’en suis à mon onzième voyage, invité par l’Institut Français, les Ateliers Jérome, FOKAL, Le Nouvelliste, et d’autres prestigieuses organisations en tant que l’un des 7 membres fondateurs du CENTRE D’ART en 1944 qui fut à l’origine de l’explosion de Peintres du Merveilleux, dont les œuvres inondent le pays, les collections les plus importantes et les musées du Monde.

Je fus l’un des leaders des « 5 GLORIEUSES » qui mirent fin au pouvoir de l’époque.

Nous voulions une Haiti Libre et Démocratique. Débarrassée du carcan de l’Impérialisme Yankee.  Fidèle à ses origines révolutionnaires de 1804 qui fut la première victoire contre l’esclavage.

J’ai retrouvé un grand peuple courageux et digne, faisant face à l’adversité.

J’appelle les jeunes à s’instruire, à se cultiver et à s’organiser.

Les merveilleux artisans doivent mettre en place de puissants syndicats à l’abri des compromissions et de la corruption.

J’appelle les enseignants à poursuivre leur tâche. A lutter contre les scandales qui gangrènent leur profession. Par exemple mettre en lumière des personnages qui touchent illégalement des salaires sans jamais travailler. Il faut les dénoncer nommément sur les murs de nos cités afin que le peuple en soit informé. Il faut éditer des tracts et manifester devant leurs demeures.

J’appelle les intellectuels, les écrivains, les créateurs, les artisans, les travailleurs et même les chômeurs, à créer des plates formes sociales susceptibles déboucher sur une Haiti où s’affirmera enfin ce début de démocratie.

Tous ensemble vous parviendrez à constituer ce Front pour obtenir la justice sociale.

Il faudra un jour rééditer, sinon s’inspirer des « 5 GLORIEUSES » pour bâtir cette Haiti dont nous rêvons tous.

« LIBERTÉ OU LA MORT » était la devise de nos ancêtres ainsi qu’Égalité et Fraternité.

Il faut qu’elle soit au centre de nos actions.

Noirs, Mulâtres, quarterons ou blancs nous sommes tous frères, des êtres humains, respectueux les uns des autres.

À toutes et à tous courage. Kenbe fem pas lage !!!

Vive Haiti

_____________________________

Gérald BLONCOURT

Tiré de son blog

Ayiti MizikEtes-vous un professionnel de la musique haïtienne ? Cette enquête en ligne vous concerne. Menée par Ayiti Nexus au nom d’Ayiti Mizik, elle cible musiciens, chanteurs, auteurs, compositeurs, ingénieurs de son, animateurs radio ­télé, Dj, managers, promoteurs, propriétaire de nightclub, de studio d’enregistrement, chef d’orchestre, prof de musique, pyromane, etc. en vue d’obtenir des données statistiques, d’évaluer le potentiel économique du  secteur et de promouvoir une politique culturelle en Haïti.

La Cartographie de l’industrie haïtienne de la musique qui s’en suivra se réalisera dans la perspective d’évaluer l’importance économique du secteur afin de mieux connaître ses acteurs.

L’enquête est accessible en ligne à travers le lien : https://fr.surveymonkey.com/r/J8P3FXB

Le délai pour remplir le questionnaire est le 28 septembre.

 

 © Copyright: FOKAL 2015
OPEN SOCIETY
FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe
BP 2720HT 6112
Port-au-Prince,Haïti
| Tel : (509) 2813-1694

  LOGO FOKAL 2015