De l’usage des Smartphones et des écrans en général

IMG 6222Les vendredi 19 et mardi 23 octobre dernier, la salle polyvalente de FOKAL a reçu le public pour deux séances de projection du film documentaire « Screenagers » du réalisateur Delaney Ruston. Ce film qui a pour ambition d’attirer l’attention sur l’usage excessif des écrans et des Smartphones par les jeunes, a permis de comprendre les nombreux méfaits qu’ils pouvaient avoir sur la socialisation des ados, leurs comportements et les dérives scolaires qui peuvent en découler. Après la première séance de projection, les interventions qui ont suivi ont éclairé le public sur l’importance d’établir des limites à l’utilisation des Smartphones par les enfants et ceci autant à la maison qu’à l’école. Un souci que l’on a retrouvé chez certains parents présents.

Toutefois, si l’accent tout au long du documentaire est mis sur l’usage des Smartphones par les ados, l’addiction de certains jeunes aux jeux vidéos, les conséquences néfastes pour leur sante mentale, une fillette dans l’assistance qui avait fait des commentaires sur les interdictions dont elle est l’objet chez-elle nous a rappelé que le problème de l’utilisation concerne aussi les parents. Autant que les enfants, les parents sont dans de nombreux cas, totalement scotchés à leurs écrans au quotidien. Du PC au bureau, au laptop à la maison, pour autant que l’usage réponde à des besoins professionnels ou des exigences de la vie familiale, il reste un fait que beaucoup de parents passent énormément de temps devant les écrans et peut-être plus que les enfants et les ados dont ils se plaignent. Un excès qui diminue de plus en plus tôt la vue des jeunes parents qui se plaignent d’ailleurs souvent de maux de tête. Combien de parents font également un usage dangereux du Smartphone pour eux-mêmes et pour les autres dans la mesure où même au volant d’une voiture, ils n’hésitent pas à tirer le téléphone pour vérifier un message WhatsApp. Et derrière tout cela, quel est le temps consacré aux enfants ? Souvent la tablette que le parent achète pour son enfant est plus un moins pour lui de se libérer de la charge de l’enfant avec lequel il finit par avoir de moins en moins d’interaction sociale. Pourtant, il s’en plaindra sans se rendre compte qu’en introduisant la tablette dans le foyer (pour avoir plus de temps à lui), il a lui-même apporté la pomme de discorde.

Le contrôle de l’utilisation des Smartphones et des écrans par les enfants suppose donc la remise en question par les parents de leur propre utilisation de la technologie. Si cette pratique n’a tendance à se généraliser chez-nous que dans les milieux plutôt favorisés où les familles ont assez de moyens pour s’offrir la technologie, il n’en reste pas moins que comme ailleurs, la nécessite d’en contrôler l’usage existe afin de prévenir les conséquences négatives pouvant découler de cette même technologie.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

Inscription à nouvèl FOKAL

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com