Réflexions sur la problématique de l’eau au Parc de Martissant

EauPour marquer la Journée Mondiale de l’Eau, célébrée le 22 mars à travers le monde, la FOKAL à travers les projets de Gestion Urbaine de Proximité, Santé-Droits et la Bibliotatap (BTT) de l’Ouest a organisé une série d’activités au Parc de Martissant.

A cette occasion, des projections, des animations autour du livre et une conférence ont eu lieu sur la thématique de l’eau à l’attention d’élèves, de directeurs et professeurs d’écoles mais aussi de membres d’organisations et des noyaux de Martissant.

 

Projection

Pour cette activité, les élèves étaient divisés en deux groupes. Le premier groupe d’élèves a assisté au documentaire intitulé « Eau et insalubrité », suivi d’une causerie. Ce qui a permis d’un côté aux élèves de prendre conscience de l’importance qu’a cette ressource si précieuse, et d’un autre côté de réfléchir sur le danger que représente le manque d’assainissement dans une zone.

Pour l’autre groupe, composé d’élèves moins âgés, ils ont suivi un autre documentaire titré « Le lavage des mains au savon, un choix pour la vie ». La causerie qui y a suivi était centrée sur les différents modes d’utilisation de cette ressource et les gestes pratiques de lavage des mains.

 

Animation autour du livre  

L’autre espace de rencontre c’est  le mémorial  où se trouvait la Bibliotaptap. Au cours de cette activité les animateurs ont préparé une exposition d’une dizaine de livres sur l’eau ; des interventions sur le cycle de l’eau ; un temps de lecture pour faire la connaissance de quelques livres et une séance de restitution sur cette journée en organisant des ateliers. Une activité envers laquelle les élèves ont exprimé leurs satisfactions.

 

Conférence

Sous la tonnelle au parc, le Dr Archange Duverger, intervenant du jour, a abordé la question de l’eau dans son aspect qualitatif tout en mettant l’accent sur les effets négatifs et positifs que l’eau peut avoir sur l’organisme humain. Il a profité aussi pour faire une typologie de l’eau. Laquelle typologie a édifié les participants sur la différence entre l’eau potable et l’eau non potable, et de souligner leurs effets bénéfiques et négatifs sur l’organisme. Par la suite, il a prodigué quelques conseils aux participants, comme par exemple d’éviter de boire de l’eau en mangeant car cela peut provoquer différents types de maladies comme la gastrite et le reflux gastrique. Par conséquent, il est préférable d’en boire avant ou 30 minutes après les repas.

De son côté, l’agronome Edson Lubin a abordé pour sa part la question de l’eau dans son aspect quantitatif en mettant l’accent sur le cycle de l’eau et l’utilisation qu’on en fait. Pour ce dernier la rareté de l’eau constaté est due à une mauvaise gestion de l’environnement ; une méconnaissance du réseau hydraulique des citoyens ; la coupe systématique les arbres sans aucun égard pour la protection de l’environnement des sources d’eau.

Pour ces activités organisées au parc ce mardi 22 mars qui ont duré environ trois heures, ils étaient plus d’une soixantaine à répondre à l’appel. L’eau demeure une des premières préoccupations des habitants de Martissant en proie à de sérieux problèmes d’accès à l’eau potable. 

 

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

Inscription à nouvèl FOKAL

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com