Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
3
4
7
8
9
14
15
16
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

Portrait : Nephtarie, la boursière qui veut devenir agente secrète!

Portrait Nephtarie WEB 3A 12 ans, Nephtarie Rivert rêve d’une carrière pas comme les autres… chez les services secrets ! Avant même la médecine, son deuxième choix. Née à Hinche, elle vit avec sa tante à Port-au-Prince depuis qu’elle est bébé. Elle fait partie de la cohorte des 157 boursiers de FOKAL en 2016 et reçoit une bourse depuis 2011. Les bourses d’excellence dans le quartier de Martissant existent depuis 2008.

Au Collège Frère Roc de Martissant, Nephtarie est en 7e année fondamentale. Elle a passé les examens officiels de la 6e année en juin dernier chez Les Mésanges Bleues de Martissant avant d’être acceptée au Collège Frère Roc. Dans sa nouvelle classe, elle dit préférer les cours de langue (français, anglais et espagnol) ainsi que l’algèbre et la biologie. Pour elle « toutes les matières sont faciles, il suffit qu’on travaille de façon ardue. » Son école, c’est sa deuxième maison. Studieuse, elle aime apprendre et partager ses rêves avec ses amies Cibencia, Vanessa, Maxine et Winy Sciencia.

Ses amies la décrivent comme une élève « très respectueuse, gentille, généreuse, studieuse et affectueuse. » Ce que confirme sa tante Marie Paula Rivert: « c’est une fille qui a un sang froid remarquable, qui veut toujours être la première de sa classe et travaille très bien depuis toute petite

Portrait Nephtarie WEB 4Marie Paula, que nous avons rencontrée chez elle à Martissant est mère de trois enfants. Elle s’occupe de Nephtarie depuis plus de douze ans maintenant. C’est son grand-frère, Claudy Rivert, décédé en 2005, qui était le père de celle qu’elle considère comme sa propre fille. La mère de Nephtarie, Yvrance Gonzale vit toujours à Hinche, dans le département du Centre. « C’est une fille très affectueuse qui vient toujours me voir le soir avant d’aller au lit. Elle m’est parfois plus proche que mes propres enfants… De plus, elle prie beaucoup et croit fermement dans la prière. » confie-t-elle.

Pour elle, la bourse de soutien à sa nièce est une bouffée d’oxygène. « Vous savez, j’ai trois enfants et je ne travaille pas parce qu’il n’y a pas de job dans le pays. S’il n’y avait pas la bourse de FOKAL, je ne saurais quoi faire. Un de mes enfants qui devait aller en terminale n’a pas pu faute de moyens. »

Un choix de carrière pour aider

 MG 8995

Dans un pays où l’orientation professionnelle fait défaut dans les écoles, choisir dès son plus jeune âge un métier pour l’avenir peut être un exercice difficile. Pourtant, Nephtarie semble être catégorique : « J’aimerais devenir agente secrète parce que j’aime investiguer ». Evidemment, la télévision y est pour quelque chose parce qu’elle « aime regarder ce genre de films à la télé » avoue sa tante qui préfèrerait la médecine pour sa nièce, « mais vous savez, c’est ce qu’elle voudra faire au final qui compte ». 

Toutefois, « comme on me dit que c’est un métier dangereux en Haïti, reconnaîtra Nepharie, j’irai en médecine parce que j’aime aider les gens, prendre soin d’eux […] en tant que médecin, j’irai partout dans le pays pour soigner les gens ». A 12 ans, Nephtarie a encore du temps pour se décider. Pour l’instant, elle veut avoir de bonnes notes et bien comprendre les langues de la région « parce que c’est important de pouvoir parler plusieurs langues. »

Adhérente du Centre Culturel Katherine Dunham du Parc de Martissant, Nephtarie est également membre d’une association de jeunesse à Martissant. Elle y a suivi une formation en secourisme qui l’a beaucoup marquée, explique-t-elle. Mais au-delà de la médecine et les services secrets, elle aime la musique classique, le compas et le hip-hop. Pour nous le prouver, un extrait du titre « I’m sorry » du groupe de compas Klass vient tout de suite sur ses lèvres : « Timoun koute chè… si w pa pare… dim ki sa w pral fè… si w pa pare » (Les enfants coûtent chers… si t’es pas prêt… dis-mois ce que tu vas faire… si t’es pas prêt).

 MG 9045Elève brillante, Nephtarie veut tout mettre de son côté pour réussir en Haïti. A la fin de ses cycles d’études primaire et secondaire, elle dit souhaiter vivre dans le pays pour étudier, travailler et aider. Le succès de Nephtarie sera sans doute un succès pour la communauté de Martissant, pour sa famille et son pays. Avec son programme de bourses scolaires, la Fondation souhaite contribuer à ce que le rêve de Nephtarie devienne une réalité.

 

 

 

 

_______________

L’appui de FOKAL à la communauté de Martissant passe non seulement à travers l’emploi des habitants du quartier dans les travaux d’infrastructure du parc, mais aussi dans l’accompagnement des associations, la formation des jeunes et le plaidoyer pour des services de base de qualité. Nephtarie Rivert bénéficie de sa bourse scolaire depuis l’année académique 2011-2012. Grâce à sa performance académique, elle continue de recevoir le support de la fondation, l’excellence académique étant l’un des critères de maintien des boursiers dans le programme.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com