Agenda nouvel Fokal

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

Des volontaires s’impliquent dans l’agriculture urbaine à Martissant !

Agriculture peri urbaineDes volontaires affiliés au projet Gestion urbaine de proximité de FOKAL à Martissant investissent le champ de l’agriculture urbaine en vue de continuer à s’impliquer dans les activités communautaires de la zone d’aménagement concerté (ZAC). En attendant la reprise du ramassage d’ordures du Service Métropolitain de Collecte de Résidus Solides (SMCRS), ces volontaires se consacrent au volet « agriculture péri-urbaine » du parc afin de diminuer les déchets dans les rues du quartier. 150 d’entre eux vont bénéficier d’ici la fin de l’année des produits maraîchers cultivés dans les jardins.

C’est en 2010 que des habitants du quartier, appelés chefs de noyaux, se constituent en équipe de brigadiers volontaires à l’initiative de l’équipe SGDS (système de gestion des déchets solides) d’alors qui est aujourd’hui Gestion urbaine de proximité. Regroupant chacune un ensemble de dix ménages dans leur localité respective, ces brigades volontaires se donnent la lutte contre l’insalubrité pour mission. Leurs activités, renforcées en temps et lieu par FOKAL, incluent des séances de nettoyage bénévoles, des activités de sensibilisation porte-à-porte, des rencontres et des projections communautaires. Le succès de ces initiatives reposait sur les collectes d’ordures régulières de SMCRS dans la zone.

Si le SMCRS ne peut plus assurer provisoirement sa part dans la chaine de la gestion des déchets à Martissant, l’équipe de gestion urbaine de proximité s’investit désormais dans l’agriculture urbaine avec ses brigadiers volontaires.

Cette nouvelle initiative se définit autour de plusieurs objectifs dont le premier est de réduire la quantité de déchets biodégradables, composés de 65% des déchets souvent jetés comme déchets ultimes. Elle vise également la réutilisation des récipients usagés et encourage l’autonomie agricole, la promotion et la production des plantes médicinales. 

Chaque brigadier doit composter ses propres déchets bios et réutiliser ses récipients usagés afin de produire le compost et enrichir son jardin. Choux, poivrons, piments, tomates, aubergines, gombos, plantes médicinales et autres seront redistribués aux bénéficiaires au moment de la récolte.

Pour le dernier trimestre de l’année 2016, cent cinquante (150) brigadiers seront des bénéficiaires directs. En se basant sur l’impact positif des jardins dont la vulgarité est liée aux liens de parenté, de bon voisinage ou d’affinité, cinq autres familles seront influencées pour chaque équipe de brigadiers rassemblés en trente-et-un noyaux de dix membres chacun. Quatre cent cinquante riverains de localités différentes le seront indirectement à compter de janvier 2017.

L’ambition est d’impliquer au moins mille (1000) ménages de la zone d’aménagement concerté d’ici octobre 2017. Ainsi, la quantité de déchets ultimes qui sera jetée ou collectée par le SMCRS sera considérablement réduite et les gens comprendront la nécessité de composter leurs déchets bios. Un avantage économique et écologique pour tout le quartier ! 

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

captcha 

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com