Le Centre Culturel Katherine Dunham, Haut lieu de la culture et du savoir à Martissant

CCKD 2La Bibliothèque du Centre Culturel Katherine Dunham a fêté le 20 janvier dernier sa première année d’existence. Un an depuis qu’au haut de Martissant, ce nouveau lieu de savoir dessert, dans ce quartier dit défavorisé de la banlieue Sud du pays, un grand nombre de jeunes étudiants, professionnels et écoliers en quête de connaissances.

 

C’est le 20 janvier 2015 que la bibliothèque avait ouvert ses portes au grand public. Elle comptait alors autour de 4500 titres, pour un espace qui peut accueillir 130 lecteurs.  Aujourd’hui sa collection variée chiffre plus de 7000 ouvrages disponibles en consultation sur place ou en prêt.

 

La bibliothèque est répartie sur 3 espaces : l'espace des adultes, l'espace des enfants et la salle des adolescents. Elle est gérée par le logiciel libre et gratuit PMB. Une salle multimédia avec une douzaine d’ordinateurs branchés à internet aide à combler les besoins de navigation des usagers. Un staff appliqué, emmené par la directrice du CCKD Islande Baptiste, se dévoue au service de ce havre de savoir.

 

 

Un bilan positif

 

Au cours de cette première année, le CCKD a reçu 18,230 personnes dont 43% sont des visiteurs non encore inscrits dans la bibliothèque. Pendant cette année, le centre a offert à ses membres des activités riches et diversifiées telles que des expositions d’œuvres d’auteur, des rencontres périodiques avec des auteurs, des projections de films, des conférences etc. Tous les deux mois, les lecteurs, les amis du centre et les écoliers de la zone sont conviés à rencontrer un auteur à travers ses œuvres et son parcours.

 

Le CCKD a en outre au cours de cette année accueilli des rendez-vous uniques, à l’instar des causeries animées pas des écrivains et écrivaines provenant de la communauté amérindienne du Québec dans le cadre des Nuits Amérindiennes. A l’occasion de la célébration des vingt ans de FOKAL, l’écrivaine Edwidge Danticat a participé à une causerie durant laquelle elle a répondu aux questions des lecteurs autour de son œuvre et de son parcours. Au cours du mois d’octobre, l’écrivain baroudeur Jean Yves Loude est venu présenter son livre « Prince des fatras », roman qui a comme toile de fonds la vie des jeunes à Cité Soleil.

 

Une programmation adaptée au lectorat

 

Les activités du CCKD visent autant les jeunes que les moins jeunes. Le fonds du centre prend en compte et répond aux demandes, désirs et souhaits des catégories de lecteurs (surtout des jeunes universitaires qui gravitent autour du centre, des enfants, des adolescents et des jeunes adultes) pour lesquels d’ailleurs des espaces spéciaux ont été aménagés.

 

Dépendamment de la conjoncture, le centre offre des événements ponctuels. Les enfants de 9 à 13 ans de certaines écoles de la zone ont ainsi été reçus à l’occasion des journées mondiales et internationales de la non-violence et de la tolérance dans des ateliers de réflexion animés par les membres du staff du centre.

 

Parallèlement aux activités de lecture, le centre organise la projection chaque 2 jeudis, d’un film ou d’un documentaire pour les jeunes : «  Martissant le rêve d’habiter », « le show Truman »,  « Haïti le chemin de la liberté », « Dans l’ombre de Marie », « La promesse de Walt Disney », « Un haïtien à Paris », « Largo Winch », « Mathilda » ont été visionnés par les habitués du centre.

 

 

Vers une année 2016 riche en promesses

 

« L’année écoulée a été fructueuse mais pour le staff du centre il reste beaucoup de choses à faire et à offrir aux jeunes des quartiers de Martissant », explique Islande Baptiste.

 

Les bibliotechniciens vont partir davantage à la conquête des jeunes en 2016.  « Pour l’année 2016, la couleur est déjà annoncée. Les portes de l’institution ont été ouvertes pour les écoles de la zone pendant une semaine afin de permettre aux écoliers qui ne connaissent pas  le centre de le découvrir. Près de 800 jeunes ont pu visiter l’espace », témoigne-t-elle. Le CCKD portera des livres dans les écoles et enverra ses collections dans les universités et écoles professionnelles du centre-ville, Martissant et Carrefour. Il se révèle que les postulants  qui vont participer dans les concours d’entrée à l’UEH sollicitent l’aide de quelques membres de notre staff. Une cellule d’accompagnement pour les futurs universitaires est quasiment  mise en place de façon à mieux les préparer  en mathématiques et en français.

 

Cette année, le CCKD, à côté de son calendrier proposant les rencontres et les causeries, se veut un espace de formation, d’harmonisation où les jeunes se sentiront à leur  place, soutenus, encadrés, valorisés etc. Des ateliers de réflexion sur la famille, la violence ainsi que des formations sur des jeux (dames, checkers, échecs) sont mis en place afin de les accompagner. 

 

Autant d’initiatives qui permettront au CCKD et à sa bibliothèque en particulier, de répondre à la demande d’information, de culture, de documentation et de formation des habitants de Martissant, Fontamara et des zones avoisinantes. Avec le magnifique jardin médicinal comprenant des espaces pour des activités avec des enfants et des jeunes qui la surplombe, la bibliothèque de ce centre confirme au fil du temps son statut d’espace de référence pour les jeunes de ces zones.

 

La direction de FOKAL, le staff de la bibliothèque et le personnel du parc de Martissant invitent tous les amis de la lecture à passer visiter la bibliothèque et s’y inscrire. Pour plus d’informations, veuillez appeler au 2811-2112 ou passez au parc de Martissant à Martissant 23. Il est aussi possible de s’abonner à lapage Facebook du centreafin de rester à jour sur leurs activités.

 

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com