Changement climatique : pour une investigation journalistique Caribéene

Atelier changement climatiqueLe Centro de Periodismo Investigativo (CPI) de San Juan à Puerto Rico organise du 27 au 30 avril un atelier de journalistes caribéens dénommé “El Caribe investiga” autour des questions liées au changement climatique, thème sur lequel le CPI a développé une expertise au cours des dix dernières années. L’intention du CPI est de participer par cette action à la formation d’un réseau de journalistes caribéens capables d’investiguer ces questions et de produire des enquêtes transfrontalières.

Plusieurs journalistes haïtiens, dont Widlore Mérancourt et Laura Louis (Ayibopost), Patrick Saint-Pré (Haiti Climat) et Milo Milfort (Enquêt’action/K2D) participent à cet atelier lors duquel différents journalistes et scientifiques du continent interviennent. Cet atelier est la première action d’une initiative qui devrait se dérouler sur 3 ans afin de renforcer les journalistes dans leurs compétences à traiter du changement climatique mais aussi à réaliser des enquêtes collaboratives. C’est la seconde initiative de ce genre menée par le CPI.

FOKAL soutien cette nouvelle action depuis ses prémisses, notamment via un support financier à même d’inclure des journalistes haitiens sélectionnés par le CPI pour y participer. FOKAL veut ainsi participer à la mise en réseau des journalistes au niveau caribéens et à l’inclusion de journalistes haïtiens dans ces réseaux. Le programme de soutien au journalisme indépendant de Open Society Foundations soutien également le CPI dans cette dynamique. Cette édition, qui devait normalement se réaliser à Puerto Rico, n’a pu se faire en présentiel à cause de la pandémie de COVID-19, et se déroule en ligne.

En décembre 2019, une délégation de FOKAL ainsi que des journalistes et blogueurs haïtiens avaient pu rencontrer l’équipe du CPI à Puerto Rico lors d’un atelier organisé sur l’investigation journalistique de la corruption, en présence de la star latino-américaine en la matière, l’argentin Hugo Alconada Mon. Roberson Alphonse (Magik 9), Widlore Mérancourt (Ayibopost) ainsi que Patricia Camilien (La loi de ma Bouche), avaient donné une conférence sur la crise haïtienne et la couverture de la corruption par les médias haïtiens à destination de journalistes, activistes et chercheurs portoricains.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

Inscription à nouvèl FOKAL

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com