Lecture - Débat . THEATRE EN TEMPS DE PANDEMIE. « Jeux de Massacre » de Eugène Ionesco.

Affiche jeux de massacre ZOOM

Arts et culture reprogramme la lecture-débat en ligne du texte « Jeux de massacre » de Eugène Ionesco, le samedi 26 septembre 2020 à 14 h 30 pm. Cette lecture dramatique en ligne présente de larges extraits de la pièce de Ionesco, et sera suivie d’une discussion en ligne avec trois panélistes, les spectateurs et spectatrices.

Cette lecture-débat en direct se fera sur la plateforme de réunion en ligne Zoom. Elle sera aussi retransmise en direct sur Youtube et Facebook, sur les pages respectives de FOKAL.

La lecture sera suivie d’un échange avec les spectateurs inscrits, qui pourront intervenir sur Zoom. La participation se fait sur inscription et le nombre de participants est limité à 90 personnes.

P.S. Il est nécessaire de télécharger l’application Zoom (www.zoom.us) sur votre téléphone portable, votre tablette ou votre ordinateur pour participer au débat. Pour participer à l’échange qui suivra, vous devez vous inscrire en cliquant sur le lien : https://bit.ly/32D6rAw

Les 100 premiers inscrits recevront un lien pour accéder au débat. N’oubliez pas de vérifier vos spams !

 

Cette lecture est avant tout conçue pour échanger autour des problèmes de société liés à la pandémie de coronavirus en Haïti et ailleurs, en essayant de susciter des réactions personnelles aux thèmes mis en évidence dans le texte de Ionesco. La discussion qui suivra la lecture tentera de souligner comment la pièce résonne chez les spectateurs et les panelistes, qui seront invités à mettre en commun leurs points de vue et leurs expériences. En ces temps d’épidémie où nous nous voyons moins, nous parlons moins, partageons moins, cette lecture et l’échange qui la suivra cherchent à susciter empathie, compassion et une compréhension plus approfondie des problèmes parfois complexes auxquels nous sommes confrontés, aussi bien en tant qu’individus qu’en tant que membres d’une collectivité.

 

Interprètes :

Ketsia Vaïnadine Alphonse, James Alquintor, Nehemie Bastien, Jenny Cadet, Charline Jean Gilles, Eliezer Guérismé, Lesly Maxi, Naiza Saint Germain, Miracson Saint-val, Staloff Tropfort

 

Panélistes : Danièle Magloire, Kettly Mars, Jetry Dumont

Mise en lecture : Michèle Lemoine

Animation Zoom : Leslie Rock Dupervil

 

Dans « Jeux de Massacre », une ville est brusquement décimée par « un mal inconnu », une épidémie qui se déclare dès le début de la pièce et touche tout le monde, jeunes et vieux, pauvres et riches.

Ce n’est pas tant l’épidémie en elle-même qui est le thème principal de la pièce, mais bien la réaction des hommes et des femmes face à la brutalité de la mort. Les survivants croient pouvoir échapper au fléau en se faisant tout petits, en se calfeutrant chez eux, portes et fenêtres closes, chacun s'appliquant à tout désinfecteur, mais la maladie traverse les murs... Les comportements varient, selon les tempéraments et les classes sociales : le prudent espère passer entre les gouttes, le riche accuse le pauvre, le pauvre accuse le riche, l'égoïsme devient une qualité, les politiciens de droite comme de gauche tentent d’en profiter...

 

 

Panélistes :  

kettly mars ZOOMKettly Mars a grandi dans sa ville natale, Port-au-Prince, où elle vit toujours. Après des études classiques, elle effectue des études professionnelles en administration. Puis, au début des années 1990, alors que la trentaine s’installe avec son lot de questionnement, elle répond par l’écriture à un besoin de plus en plus pressant de se connaître, de se comprendre et de transgresser les tabous qui atrophient la parole-femme dans sa société. Ses premiers poèmes, intimistes, reflètent un besoin à la fois d’exploration intérieure et de rencontre sans faux-semblants avec l’Autre. Elle y trouve déjà les accents qui vont donner le ton à sa parole d’écrivain. Kettly Mars écrit ensuite des nouvelles, et l’obtention en Haïti, en 1996, du prix Jacques-Stephen-Alexis de la nouvelle, l’encourage à s’affirmer sur la voie de l’écriture. Née sous une dictature, évoluant dans une société profondément marquée par un lourd passé colonial, violente, Kettly Mars écrit pour préserver ce qu’il y a d’humanité au sein même de l’incohérence. Elle écrit pour affirmer la vérité et la beauté de son héritage multiculturel, mais aussi pour en dénoncer les travers. Dotée d’une écriture incisive, percutante, Kettly Mars fait partie de cette génération d’auteurs haïtiens qui portent un regard fin et sans complaisance sur la société haïtienne.

daniele magloire ZOOMDanièle Magloire a une formation en sciences sociales. Elle a des contributions dans la recherche et la formation et des publications d’articles. Défenseuse des droits humains, elle est particulièrement attachée aux droits des femmes, aux demandes de justice et au développement démocratique. Militante féministe de longue date, elle a contribué à la création de différentes organisations de défense des droits des femmes et s’est impliquée dans les mouvements sociaux dans différents milieux. Elle est une dirigeante de l’organisation féministe Kay Fanm (Maison des femmes) et de la Concertation nationale contre les violences faites aux femmes. En 2018, des prix lui ont été décernés, pour son engagement, par des organisations haïtiennes de droits humains, le Canada (Prix Champion des droits de la personne), le Comité 3 avril (groupe féministe haïtien de Montréal) et Culture égalité (association féministe martiniquaise).

   
Jetry Dumont ZOOMJetry Dumont est co-fondateur et directeur d'AyiboPost et d'AyiboStudio. Après avoir obtenu une licence en finance à l'Université de Kean, il revient en 2014 en Haïti. Il a travaillé dans des start-ups comme Job509 et Pratique Haïti, tout en travaillant sur AyiboPost. Il faisait également partie de l'équipe du media en ligne Loop Haiti. Il croit fermement que l'avenir de l'information et de la narration est numérique.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

Inscription à nouvèl FOKAL

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com