Proposition de lecture de la BMC

La pesteLa lutte contre la propagation du COVID-19 oblige, désormais, tout le monde à s’adapter aux mesures de confinement. Ainsi, en restant chez soi, il convient  de casser un peu la routine pour ne pas succomber à la panique. Entres autres moyens envisageables pour ponctuer nos journées afin de ne pas sombrer dans le stress, il nous est fortement conseiller de lire aussi. Faites de la lecture un prétexte pour vous ouvrir à d’autres lieux et voir que des gens ont vécu des moments plus difficiles que nous et n’ont pas abandonné.   

Sur ces entrefaites, la bibliothèque Monique Calixte(BMC) a le plaisir de vous proposer la lecture d’un texte incontournable d’Albert Camus, très prisé en ce moment. Il s’agit de son roman intitulé : « La peste ». Un  roman de 278 pages  publié en 1947 chez les Éditions Gallimard, Collection Folio.

  *Bref résumé de la peste* 

Les évènements se sont produits en 194.., dans une petite ville algérienne dénommée Oran. L’histoire démarre un matin du 16 avril, lorsque le docteur Bernard  Rieux, l’un des personnages central du roman, découvre le cadavre d’un rat au milieu du palier en sortant de son cabinet.  Pour monsieur Michel, le concierge de l’immeuble du docteur, ce rat mort ne pouvait être qu’une farce puisqu’il n’y avait pas de rat dans la maison. Puis, le lendemain, vers midi, le docteur Rieux accompagne à la gare sa femme qui, malade depuis un an, part se soigner dans une ville voisine. Quelques jours plus tard, une agence de renseignements et de documentation  annonce que six mille deux cent trente et un rats ont été collectés et brûlés dans une seule journée. Monsieur Michel, tombe malade, le docteur Rieux essaye de le sauver mais en vain, le concierge succombe suite à des douleurs atroces. L’angoisse prend d’assaut la ville. Les autorités municipales, après concertation,  décident de fermer la ville. Peu à peu la ville s’installe dans l’isolement. Comment les habitants d'Oran ont vécu cette nouvelle situation d'isolement qui, désormais, faisait partie de leur quotidien ? Comment pouvons-nous faire face dans un monde en crise? Sans doute vous aimeriez avoir des réponses? Faites la découverte de ce roman et vous n'en sortirez pas perdant.

Entretemps,  on vous laisse avec ce passage : « Il venait toujours un moment où nous nous apercevions clairement que les trains n’arrivaient pas. Nous savions alors que notre séparation était destinée à durer et que nous devions essayer de nous arranger avec le temps.»      

Partageons nos lectures ! Solidarisons nous contre le COVID-19 !

—––––––––––––––

Cherlie Rivage,
Adoptons les gestes éco-responsables.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

Inscription à nouvèl FOKAL

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com