Théâtre : DEVOSYON, de la Compagnie Bazou, les 19 et 20 février à FOKAL

affiche Dévotion février 2020 MLa compagnie Bazou présente le spectacle DEVOSYON, les mercredi 19 et jeudi 20 février, à 6h PM à FOKAL. Le spectacle propose des textes de Maya Angelou, Aimé Cesaire, Sengat-Kuo François, Martin Luther King, Patrice Lumumba, Nelson Mandela et Guy Régis Jr, selon une mise en scène de Mirackson Saint-Val. Le spectacle est financé par les programmes Art et Culture et American Corner de FOKAL.

L'entrée aux deux (2) représentations est libre, dans la limite des places disponibles. Des tickets numérotés seront distribués à l’entrée, à partir de 5h PM. 

 

Logo compagnie bazouDEVOSYON

textes de

Maya ANGELOU - Aimé CESAIRE - Sengat-kuo FRANÇOIS - Martin Luther KING

Patrice LUMUMBA - Nelson MANDELA - Guy REGIS Jr

 

Mise en scène : Miracson SAINT-VAL

Assistant : Lesly MAXI

Lumière : Jean Ronald PIERRE

Arrangement musical : Jimmy Kerby TOUSSAINT

Créatrice de costume :  Wiskaelle Gaella BELLEVUE

Maîtres de chant : Vanessa JEUDI et Ralph Valery ALFRED

Chargée de production : Ketsia Vaïnadine ALPHONSE

 

avec

Ralph Valéry ALFRED - Ketsia Vaïnadine ALPHONSE

Jenny CADET - Joseph Dérilon Fils DERILUS

Vanessa JEUDI - Jimmy Kerby TOUSSAINT - Staloff TROPFORT

 

Devosyon

Dans un ailleurs, des hommes et des femmes content le monde. Une histoire faite de sueurs et de sang, de luttes incessantes, de DEVOSYON. La domination de l’homme par l’homme : L’Esclavage, le Colonialisme, la Ségrégation raciale, l’Apartheid, le Capitalisme. Ces hommes et ces femmes ont une histoire commune, un socle commun qui est la lutte pour leur « DROIT à une vie honorable, à une dignité sans tâche, à une indépendance sans restriction ». Pour conter cette histoire, ces hommes et ces femmes chantent. C’est un chant connu de tous, dont les paroles ont été transmises de générations en générations, de familles en familles. Un chant d’amour et de combat. Un chant issu de la traversée, des champs de cannes, de la révolte, de la révolution. Un chant VODOU.  

DEVOSYON se veut être un questionnement sur le parcours de l’homme noir. Un regard sur plusieurs moments de l’histoire de l’humanité. Nous sommes en Haïti, au Congo, en Afrique du Sud, aux Etats-Unis. Nous sommes sur des lieux de mémoire. Nous sommes au centre de cette lutte permanente pour le respect des droits civiques. Nous sommes l’oreille qui écoute avec attention les derniers mots de vie du combattant pour la liberté. Nous gardons en nous-même l’amour intarissable et la foi inébranlable du militant. Mais aussi nous portons encore les cicatrices du fouet. Voilà pourquoi nous nous réunissons dans cet ailleurs. Tous ces chants sont des legs. Ils façonnent nos vies, racontent notre histoire et questionnent nos lendemains.

Nous avons mobilisé le bruit des pas qui résonnent dans la terre au milieu des Lakou, le son rock qui rythme nos vies pour faire écho à toutes ces voix qui nous rappellent toujours que « L'espoir est au combattant de la liberté ce que la bouée de sauvetage est au nageur : la garantie qu'il ne se noiera pas, qu'il restera à l'abri du danger ».

Une attention particulière est accordée aussi aux couleurs. Un des éléments importants du rituel vodou. La couleur est révélatrice de personnalité. Elle est aussi marque d’une atmosphère particulière.

DEVOSYON est fait de chant et ponctué de textes. Tous ces textes traduisent une partie de la vie de celui et/ou de celle qui l’a porté, mais aussi, ils racontent l’histoire d’un peuple et de sa lutte pour la liberté. La dernière lettre de Patrice Lumumba à sa femme avant d’être assassiné. I Have a dream, discours de Martin Luther King prononcé le 28 août 1963. Extraits de « Cahier d’un retour au pays natal », d’Aimé Césaire, poète et homme politique Martiniquais, figure importante du mouvement de la NEGRITUDE. Pourtant je m’élève de Maya Angelou, poétesse américaine, défenseuse des droits civiques aux Etats-Unis. Ils m’ont dit de Sengat-Kuo François, poète, homme politique Camerounais. Une balle, de Guy Régis Jr, metteur en scène, dramaturge, et réalisateur haïtien. 01 aout 1970, Lettre de Nelson Mandela à sa femme pendant qu’il était en prison.

 

L’équipe de création

Miracson Saint valMiracson SAINT-VAL. Comédien, metteur en scène, directeur de la Cie Bazou et membre fondateur d’ADRECE. Il a été formé au Petit Conservatoire, Ecole de théâtre et des arts de la parole, dirigé par Daniel Marcelin et a suivi des stages au conservatoire royal de Liège, Ecole Supérieure d’ACTeur « ESACT » sous la direction de Pietro Varrasso, dans le cadre du programme de recherche « Ethnodrame ».  Il s’investit depuis dans la recherche théâtrale, particulièrement en lien avec le vodou. Il a aussi une formation universitaire en psychologie à l’université d’Etat d’Haïti et en philosophie à l’Ecole Supérieure St Ignace.

2019 - il a interprété les rôles du « Roi» et du « Docteur K » dans Cinglée de Céline Delbecq, et celui de Charles Paumelle dans Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac, mises en scène de Michèle Lemoine.

2017-2018 - Il a mis en scène et interprété « Chemins de fer, de Julien Mabiala Bissila, Prix RFI Théâtre 2014 ».

Il a assuré les mises en scène de « Abattoir », de Ketsia Vaïnadine Alphone, Joeanne Joseph et Lesly Maxi, spectacle créé en résidence de création à la Fokal, 2016-2017 ; de « La Marche » de Bernard Marie Koltès, 2015 ; de « Sang Brides » de Ketsia Vaïnadine Alphonse, 2015.

Il a participé au Festival off d’Avignon 2014 avec la pièce « L’EPREUVE DE VIRJILAN », produite par la Cie Siyaj (Guadeloupe) dans laquelle il interprète le rôle de MAJO JON (personnage du rara).

Il a également joué dans « Le balayeur et la rose » en 2013 et « La dérive du roi » en 2009, co-mise en scène par Yannick Cochand et Fritz Evens Moise, ces deux créations ayant fait l’objet de tournées en Suisse.

Il a interprété le rôle de Gervilain dans « Gouverneurs de la rosée », une adaptation du roman de Jacques Roumain mise en scène par Daniel Marcelin (2013/2014).

Ketsia Vainadine AlphonseKetsia Vaïnadine Alphonse. Comédienne, dramaturge, et maquilleuse, Ketsia Vaïnadine Alphonse est l’une des femmes de sa génération à s’adonner à l’écriture théâtrale. Plusieurs de ses textes sont lus et/ou mis en scène : « Sang Brides » présenté en 2015 à la Fokal ; « Lettre à Clau » à la 12e édition du festival quatre chemins et en Off au festival des Francophonies en Limousin en 2016, « Abattoir » une co-écriture avec Joeanne Joseph et Lesly Maxi. Boursière de la résidence des Quatre chemins en 2016, elle a travaillé aux Gonaïves sur la problématique de la polygamie dans les lakou. En 2019, elle a interprété le rôle de Marta Mendes dans « Cinglée », texte de Céline Delbecq, mise en scène Michèle Lemoine. En 2018, il a travaillé avec le chorégraphe Jean Aurel Maurice dans l’atelier-spectacle « Corps en Démocratie ». En 2017, elle a joué « La Plaie, Monologue d’interdits » de James St Félix. Elle a aussi joué dans « Pour les filles noires qui ont pensé au suicide alors que l’arc-en-ciel suffit », de Ntozake Shange, traduction de Kettly Mars, mise en scène Michèle Lemoine. Elle a interprété le rôle de « La Bonne » dans « La Leçon », d’Eugene Ionesco, mise en scène Rolaphton Mercure et de Jèta dans « Jera ak Jèta », de Makenzy Orcel, mise en scène Pascale Julio.

Vanessa JeudiVanessa Jeudi. Chanteuse-pianiste, cette jeune artiste haïtienne expérimente les styles de musiques catégorisées « musiques noires » : jazz, soul, blues, vodou, rap...). Dans ses productions comme dans ses performances scéniques, elle ne se départit pas de ses convictions décoloniales, féministes, progressistes. Surnommée Vava dans le milieu artistique, elle se produit tant dans la capitale d’Haïti que dans les villes de provinces. Depuis 2015, on la retrouve sur les scènes d’importantes manifestations culturelles dont Carifesta (2015), Festival Quatre chemins (2016), Festival Nègès Mawon (2017 et 2018), Festival international de jazz de Port-au-Prince (2019). Elle a lancé sa carrière solo en 2017 avec un concert grand public à Port-au-Prince et la sortie du single « Nanm » inséré dans le projet Extented Play (EP), « Konviksyon » du groupe de Rap politique à orientation bossale, Règleman Afè Popilè (RAP), dont elle est la chanteuse. En plus des projets avec RAP (plus d’une demi-douzaine), Vanessa a participé à de nombreux projets d’autres artistes dont les rappeurs 35Zile, D-Fi Powèt Revolte et elle a monté deux spectacles qui ont réuni un grand public (#TRIAKK et Dekò).

Réalisations

- Atelier de techniques vocales (Vwa Bosal) Juin 2016

- Premier concert solo au Cool Corner Mars 2017

- Single Nanm Aout 2017

- Tribilasyon ak kè kontan (#TRIAKK) Avril 2018

- Dekò Décembre 2018

- Reprise Dekò Avril 2019

- Diskòb/ premier application streaming en Haïti Juillet 2019 (en collaboration avec trois autres jeunes)

Staloff TropfortStaloff TROPFORT. Comédien, conteur, photographe, Directeur de l’association ADRECE. Diplômé en théâtre à l’Ecole Nationale des ARTS (ENARTS). Il a aussi été formé en Belgique au conservatoire royal de Liège dans le cadre du projet Ethnodrame sous la direction de Pietro Varasso.

Metteur en scène – Retour à Vilokan d’Arnaud Dandoy (2019) ; Pèlentèt de Frankétienne (2019) ; Face à la mère de Jean-René Lemoine, co-mis en scène avec Chelson Ermoza (2018).

Comédien – Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac et Cinglée de Céline Delbecq, mise en scène Michèle Lemoine ; In Memoriam de Jean-René Lemoine, mise en scène Miracson Saint-val (2019) ; Corps en Démocratie » danse contemporaine, chorégraphie Jean Aurel Maurice (2018) ; Abattoir, de Ketsia Vaïnadine Alphonse, Joeanne Joseph et Lesly Maxi mise en scène Miracson Saint-val (2017) ; Omayra, le Chœur des Abysses, texte et mise en scène Daphné Ménard (2016) ; La Marche, de Bernard-Marie Koltès mise en scène Miracson Saint-val (2016) ; Chyen kreyòl, mise en scène Anyès Noël (2016) ; Le cercueil création Brigade d’Intervention Théâtrale Haïti-BITH, festival Liberté de séjour, Calais, France (2015) ; Des mots pour le dire, création la Brigade d’Intervention Théâtrale Haïti-BITH, festival Liberté de séjour, Calais France (2015) ; Fatras Bâton de Syto Cavé, mise en scène Mylène Wagram (2014) ; Ti Jean, de Samuel Walcotte, mise en scène Guy Régis Jr (2014) ; A La Croisée des îles, mise en scène Paula Clermont Péan, France/Haïti (2013/2014) ; Pèlentèt de Frankétienne, direction Guy Régis Jr (2012).

Joseph Derilon Fils DerilusJoseph Derilon Fils DERILUS. Comédien, conteur et scénographe. Diplômé en Art Dramatique à l’Ecole Nationale des Arts (ENARTS), Assistant technique au festival des Quatre chemins. Membre fondateur de la Cie LOBO et de « Klèb Kilti-Rèl (KK-Rèl » dans sa ville natale, Verrettes. De 2011 à 2014, il a été le responsable artistique de la foire du livre « Verrettes à la découverte du livre ». En 2019, il a joué dans « In Mémoriam », de Jean René Lemoine, mise en scène de Miracson Saint-val. En 2017, il a joué dans « Abattoir », mise en scène de Miracson Saint-val, et dans « Anatole » texte Félix Morisseau Leroy, mises en scène Billy Elucien. En 2018, il a joué dans « Rèv Boukannen » texte et mise en scène de Joeanne Joseph.

 

Ralph Valéry AlfredRalph Valéry Alfred. Ancien étudiant en danse à l’ENARTS, Ralph Valéry Alfred a suivi une formation à l’école d’humour au Canada. Acteur, metteur en scène, chanteur et humoriste, il travaille au théâtre depuis 2003. Il a travaillé avec : Patrice D. Frédéric, Florence Jean Louis, David Mézy, Daphné Ménard, Rolaphton Mercure etc. … Parmi ces spectacles : « Et si nos dieux nous étaient contés », « Roméo et Juliette », « Quelque- chose au nom de Jésus », « Foukifoura », « Cercle infernal », « Jugez-nous », « La vie a vaincu la mort », « Les masqués », « Fais- le », « SARA 2 » etc.…

Kerby Jimmy ToussaintKerby Jimmy Toussaint dit Ker-B. Musicien. Il débuté sa carrière professionnelle dans la musique à l’âge de 17 ans en participant au concours Digicel Stars en 2008 et a remporté le deuxième prix. Il a depuis collaboré avec plusieurs artistes du secteur musical haïtien tels que BIC, Dadi Beaubrun, Lòlò de Boukman Eksperyans, Stanley Georges, Powèt Revolte et d’autres. Formé à l’Ecole Nationale des Arts - ENARTS, il est un passionné de la musique Funk et Rock and Roll. Il travaille depuis quelques temps sur le mixage du Rock et de la musique traditionnelle haïtienne.

 

Jenny CadetJenny Cadet. Comédienne. Depuis plus une dizaine d’année, elle s’investit dans le théâtre et a développé des compétences et une passion particulière pour le théâtre de rue. Elle est membre de la Brigade Intervention Théâtrale Haïtienne (BITH) depuis 2010, suite à une formation de théâtre de rue sous la direction de Jacques Livchine et Hervée de Lafond.

Elle a travaillé avec plusieurs metteurs en scène tels que Guy Régis Jr, fondateur de Nous Théâtre, Michèle Lemoine, Valère Novarina, Bertrand Labarre.

 

Jean Ronald PierreJean Ronald Pierre. Éclairagiste. De 2014 à nos jours, il était le directeur technique du festival Quatre Chemins.

En 2019, il a créé les lumières de « Victor ou les enfants au pouvoir » de Roger Vitrac, « Cinglée » de Céline Delbecq, et « @Trente ans », texte collectif, spectacles mis en scène par Michèle Lemoine.

De 2015 à 2017, il a travaillé comme régisseur dans la compagnie Nous théâtre de Guy Régis Jr avec qui il a été à Paris pour le spectacle ''Dezafi'' en 2015. En 2016, en Guadeloupe, il a été le régisseur de ''Acte Inconnu'' de Valère Novarina au festival Cap Excellence, et  de ''Reconstruction'' en 2017.

De 2015 à nos jours, il a travaillé avec Gaëlle Bien- Aimé dans ses créations, dont : ''Le genre et le nombre, ''Talon aiguille talon d’Achille'', ''La couleur de l'aube''… De 2015 à nos jours, Jean Ronald Pierre rejoint le comédien et metteur en scène Miracson Saint-val dans ''Sang Brides'‘, ‘'Abattoir'', ''Chemins de fer'' (Haiti et Bénin), « In Memoriam ».

Pendant la 13eme édition du festival Quatre chemins, il a réalisé la création lumière du spectacle « OMAYRA » mis en scène par Daphné Ménard.

En 2017, il a été créateur lumière du spectacle ''La plaie'' de James St Félix.

De 2017 à nos jours, il est régisseur général du festival en Lisant dirigé par Eliézer Guérismé.

En Novembre 2017, il a réalisé la conception lumière de « Exposition lutter pour l’humain » de concert avec Richard Dolin, coordonnée par Michèle Lemoine de la Fokal.

Lesly MaxiLesly Maxi. Comédien, conteur, dramaturge et metteur en scène. Il a étudié le théâtre au « Petit Conservatoire » (Ecole de théâtre et des arts de la parole). Il a dans son répertoire comme Conteur et Dramaturge, l’écriture de quatre contes : « Danma, Doremirako, David et Chikata ». Il a également écrit plusieurs pièces de théâtre : « 35 Secondes », « Esclaves-Libres » « Confusion », « Hors Limite » « Mèt-Dam » (Audience), « Mitan Poto ». Il est co-auteur de la pièce « Abattoir ». Il a aussi fait l’adaptation de deux textes : « Dix Homes Noirs » et « Un Geste, des Vies ».

 

 

Logo compagnie bazou

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

Inscription à nouvèl FOKAL

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com