Lecture et présentation du texte : « Les cinq fois où j’ai vu mon père », par Guy Régis Jr

Les cin fois ou j ai vu mon pere Guy Régis jr sera à la salle FOKAL Unesco le jeudi 30 janvier à 6h PM, pour une lecture et présentation de son dernier livre « Les cinq fois où j’ai vu mon père », sorti aux Editions Gallimard.

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

 

Le jour où l'enfant voit son père pour la première fois, il a trois ans. Il vit seul au village avec sa mère. Tous les villageois se sont massés autour de la maison. Ils veulent voir l'homme qui avait semé la honte dans la famille, qui avait emmené la fille, l'avait engrossée pour disparaître après.

Maintenant, il était là le très attendu, fier de sa jeune beauté. Il avait pris l'enfant dans ses bras, l'avait fait virevolter dans les airs. Puis l'avait posé à terre.

« Jouons.

– M'oui Pa-pa! Pa-pa! Pa-pa!

– Attends. Tu sais jouer à l'ombre ?

– C'est quoi jouer à l'ombre ?

– Tu ne sais pas ?Ce n'est pas grave. Je vais te montrer.

– Mm ... Pa-pa ! Pa-pa ! Pa-pa !

– Tu fermes les yeux. Je disparais. »

Depuis l'enfant l'avait cherché partout, dans tous les visages, dans toutes les moustaches, dans tous les visages d'hommes.

« Aujourd'hui à l'âge où je suis vieux, je me surprends à le chercher encore... je le cherche sans répit. »

Guy Régis Jr évoque la figure de son père, qu'il n'a vu que cinq fois dans sa vie, cinq rencontres avec son père, échelonnées de l’âge de trois ans, à l’adolescence… Les cinq parties du récit correspondent aux apparitions du père du narrateur, qui vit de manière fusionnelle auprès de sa mère sans comprendre l’histoire de ses parents qui est pourtant la sienne. Le père sera donc le héros présent et absent, l’inconnu tantôt désiré tantôt repoussé, celui qui fait tournoyer le petit garçon, qui apparaît, disparaît, qui ne parle jamais sauf pour une unique et fugitive déclaration d’amour qui va durablement bouleverser son fils.

En racontant l’itinéraire douloureux d’un fils au père absent, Guy Régis Jr réussit à rendre compte du tragique de l’absence de mots et de la difficile construction dans le flou identitaire. Il fait aussi de son histoire le drame de l’exil et du combat des femmes seules.

(Extraits de l’article Quand le dramaturge se fait romancier, le roman est un drame, revue Africultures, 15 janvier 2020

 

 

guy regis junior haitiGuy Régis Jr, né à Port-au-Prince (Haïti) le 29 avril 1974, est un écrivain, homme de théâtre, réalisateur de films expérimentaux. Ses textes, qui rassemblent de la poésie, de la prose et en grande partie du théâtre, sont traduits en plusieurs langues.

Traducteur en créole d'Albert Camus, Maurice Maeterlinck, Marcel Proust et Bernard-Marie Koltès, Guy Régis a aussi réalisé des courts métrages expérimentaux : Pays sauve qui peut (2001), Black out (2001), Epi (2010), Monsieur Le Président (2011). Directeur de la Section Ancien directeur de la section théâtre de l’École nationale des arts de Port-au-Prince (2012-2014), il est le directeur du festival de théâtre Quatre Chemins de Port-au-Prince depuis 2014.

Théâtre

Reconstruction(s), Editions Les Solitaires Intempestifs, 2018

Mourir tendre, Editions Les Solitaires Intempestifs, 2013

De toute la terre le grand effarement, Editions Les Solitaires Intempestifs, 2011

Moi, fardeau inhérent, Editions Les Solitaires Intempestifs, 2011

Le Père, 2009. Editions Les Solitaires Intempestifs, 2011

Noire nuit (2010)

La Mort de soi dans sa longue robe de mariée (2009)

Ida, monologue déchet. Vents d’ailleurs, 2013

Le Sable et la mer (2005)

Fiction / récits

Le Trophée des capitaux, Editions Vents d'ailleurs, 2011

Les cinq fois où j’ai vu mon père, Editions Gallimard, collection Haute Enfance, 2020

Direction d’ouvrage

Une enfance haïtienne. Textes recueillis par Guy Régis Jr. Paris: Gallimard: 2017

Poésie

Powèm entèdi, LEGS Edition, 2016

Le Temps des carnassiers (2000)

Zanmzèl (2005)

Créations à la scène

Service Violence Série, mise en scène de l’auteur, Théâtre national de Bruxelles, 2005

Moi, fardeau inhérent, mise en scène de l’auteur, Tarmac, 2009

De toute la terre le grand effarement, mise en scène de l’auteur, Festival d’Avignon, 2011

Reconstruction(s), mise en scène de l’auteur, Fokal, 2017

Prix et récompenses

2009 - Prix Etc Beaumarchais du meilleur texte francophone, Beaumarchais, 2009, pour Le père

2005 - Plaque d’honneur et mérite du Théâtre National en Haïti pour appui à l’évolution du théâtre haïtien.

2004 - Lauréat du concours de textes théâtraux sur la Caraïbe (Guadeloupe), Textes en paroles, pour Ida, monologue déchet.

2002 - Sélection officielle (pour Blackout) de la First Latin American and Caribbean Video Art Contest and Exhibition (Washington, D.C.; Rome, Italie).

2000 - Lauréat au Prix de poésie, Jean Brierre (Port-au-Prince-Dakar), pour Le Temps des carnassiers.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

Inscription à nouvèl FOKAL

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com