Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
5
11
12
13
15
17
18
19
20
22
24
25
26
27
29
31

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

La Semaine de l’Europe à FOKAL

Screen Shot 2019 04 25 at 8.58.16 AMDu 29 avril au 17 mai, l’Union Européenne présente la Semaine de l’Europe en Haïti ! Elle débute avec le Festival du Film Européen à FOKAL, du 29 avril au 3 mai, puis se poursuit avec le Festival de la coopération UE-Haïti dans les alliances Françaises du Cap-Haïtien et de Jérémie, à l’Institut Français en Haïti et à FOKAL.

Après une série de tables rondes, théâtres, concerts, projections et débats, la « semaine » prend fin avec la clôture du concours de plaidoiries sur les droits de l’homme au Lycée Alexandre Dumas le 17 mai. 

FOKAL pour sa part accueillera des projections pour des élèves issu(e)s des écoles partenaires de la BMC du 29 avril au 03 mai et le Concert de l'amitié UE-Haïti avec la chanteuse Mayra Andrade et la participation de Erol Josué le jeudi 9 mai à 6h PM. Chaque projection sera présentée par un(e) intervenant(e) et sera suivie d’une discussion avec les élèves. Ces projections seront organisées par l’Union Européenne dans le cadre de la semaine de l’Europe en partenariat avec la BMC et le programme Arts et culture de FOKAL.

La Semaine de l’Europe est organisée par l’Union européenne et l'Institut français en Haïti en partenariat avec : La Fondation Connaissance et Liberté (Fokal), L’Allemagne, La France, L’Espagne, Le Royaume Uni, La Suisse, Les Alliances françaises, Le lycée Alexandre Dumas (LAD), Le Bureau de l'Ordonnateur National du FED (BONFED), Wallonie-Bruxelles International. Cet événement vise à valoriser de façon pédagogique et festive le développement de la coopération entre l’Union européenne et Haïti.

 

LE PROGRAMME DU FESTIVAL DU FILM EUROPEEN A FOKAL - SALLE FOKAL UNESCO

(Pour la programmation complète de la Semaine de l’Europe, cliquer ici)

A PARTIR DE 14 ANS

 

Les Films

Lundi 29 avril : 10ham

A CIAMBRA de Jonas Carpignano (2018)

Fiction, 1h58min, Italie - Etats-Unis – France, 2017

image001Le film se déroule à la Ciambra, une communauté Rom en Calabre, au sud-ouest de l’Italie, un quartier « sensible » où la survie des familles passe par les petites magouilles, les vols, les trafics… C’est là que vit Pio Amato, un adolescent trop vite et trop mal grandi, sans cesse écartelé entre son désir d’enfance et son regard vers les adultes. Pio est en admiration devant son grand frère Cosimo qu’il voudrait bien imiter. Il essaye de se trouver sa place au sein de ce patriarcat où les hommes doivent très vite prouver leur courage. Un jour, son père et son frère sont arrêtés pour l’une de leurs nombreuses extorsions. Pio peut alors prouver à sa famille qu’il est capable de les remplacer et devenir enfin un homme… Mais ce rôle trop lourd pour lui va vite le dépasser et le mettre face à un choix déchirant...

L’incarcération du grand frère va le transformer en chef de famille avec toutes les craintes et les interrogations que cela comportent. En cherchant sa place au travers de ce nouveau rôle, Pio va réellement s’émanciper et découvrir les dures réalités de la vie.

 

Mardi 30 avril : 10ham

DIAMANTINO de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt

Fiction, 1h 22 min, Portugal, France, Brésil, 2018

image003Diamantino, icône planétaire du football, est capable à lui seul de déjouer les défenses les plus redoutables. Alors qu’il joue le match le plus important de sa vie, en pleine Coupe du Monde, son génie n’opère plus. Sa carrière est stoppée net, et la star déchue cherche un sens à sa vie. Problème : il ne connaît rien d’autre.

Commence alors une folle odyssée, où se confronteront néofascisme, crise des migrants, trafics génétiques délirants et quête effrénée de la perfection. La star déchue, devenue objet de risée nationale, découvre alors le monde – les autres. Le voilà embarqué dans maintes péripéties : conspiration familiale (ses deux sœurs n’en veulent qu’à sa fortune), manipulations génétiques délirantes, crise des réfugiés, complotisme de l’extrême-droite… Et, au beau milieu de cette tragédie, où son chat semble être son dernier supporter, pourtant, surgit l’Amour. Le vrai… Le film réserve maintes péripéties, qui font écho à des tas de phénomènes politiques ou socio-culturels très actuels. En vrac : les manipulations génétiques, la crise des réfugiés (Diamantino en adopte un !), le foot comme nouvelle esthétique de masse, le culte de la célébrité, la surveillance globalisée, la montée de l’extrême droite… C’est dire si le film brasse large, réjouit et parvient même à glorifier de nouveau son personnage de grand gamin malheureux, de manière originale.

Jeudi 02 mai : 10ham

STRANGER IN PARADISE (Étranger au Paradis) de Guido Hendrikx

Documentaire-fiction, 1h17 min, Pays-Bas (2016)

 image005« Stranger in Paradise » met en scène un enseignant à Lampedusa, en Sicile, qui donne des leçons surprenantes sur la politique d'asile en Europe aux réfugiés fraîchement arrivés sur l'île. La majorité du film se déroule dans une classe, où le professeur accueille un groupe de demandeurs d’asile, des réfugiés d’Afrique et du Moyen-Orient.

Ce docu-fiction profondément original est une critique cinglante, qui porte un regard honnête et dur sur l'Europe et la situation des réfugiés et interpelle avec brio l’absurdité des politiques d’asile, et celle de nos propres représentations.

 

 

 

Vendredi 03 mai : 10ham

NOCES de Stephan Streker

Fiction, 1h 38 min, Belgique, France, Luxembourg, Pakistan – 2016

image007Zahira, une jeune fille belgo-pakistanaise de dix-huit ans, est très proche de chacun des membres de sa famille jusqu’au jour où on lui impose un mariage traditionnel. Écartelée entre les exigences de ses parents, son mode de vie occidental et ses aspirations de liberté, la jeune fille compte sur l’aide de son grand frère et confident, Amir. Un film émouvant, jeune et actuel du réalisateur belge Stephan Streker, librement inspiré de faits réels. Noces est un film au contenu jeune et prenant qui ne manquera pas de captiver la génération des cinéphiles en herbe.

 

 

 

 

 

CONCERT DE L'AMITIÉ UE-HAÏTI

Jeudi 09 mai : 6h pm

avec Mayra Andrade et la participation de Erol Josué.

mayra andrade c naimdelalisiereMayra Andrade a fait ses premiers pas sur scène au Cap Vert il y a dix ans, de retour de séjours successifs au Sénégal, en Angola et en Allemagne. L’adolescente, née à Cuba, chante alors dans le cadre d’une activité caritative organisée par le Centre Culturel Français de Praia, simplement accompagnée d’une guitare et d’une flûte. Elle n’a que quinze ans mais son aisance impressionne déjà, rodée par les nombreux petits spectacles qu’elle donne depuis toujours dans un cadre familial ou scolaire. L’année suivante au Canada, l’obtention de la médaille d’or de la chanson des Jeux de la Francophonie confirme l’envergure de son talent précoce (Mayra Andrade parle le français depuis l’âge de six ans). Et c’est précédée d’une belle réputation de jeune espoir de la chanson capverdienne qu’elle s’établit à Paris en 2003, pour écumer le circuit des musiques du monde avec un groupe composé de deux guitares, d’une basse et de percussions. Là encore, la rumeur enfle à propos de cette voix suave, à la fois fraîche et légèrement voilée, dont la prestance scénique illumine tous ceux qui ont la chance de la croiser. En 2006, « Navega » est l’album de la révélation. Le grand public y découvre la caresse d’une voix d’exception en même temps qu’une nouvelle manière d’aborder la diversité musicale du Cap-Vert. Mayra Andrade en propose en effet un effort de relecture moderne, à la fois ancrée dans le terreau des traditions de l’archipel et ouverte aux influences qui reflètent son itinéraire d’oiseau migrateur. Forte de ce succès populaire et critique, son deuxième opus « Stória, stória… », publié en 2009, prolonge le jeu de ces connivences entre le patrimoine rythmique capverdien et ses cousins transatlantiques, le Brésil et Cuba. Une ode à la créolité servie par des orchestrations sophistiquées, qui reflètent cette soif d’ouverture de la chanteuse à toutes les couleurs musicales. A l’image de sa musique toute en boucles chaloupées, Mayra Andrade ne saurait concevoir l’évolution de sa carrière selon un schéma linéaire. Né du désir de relever un nouveau défi, « Studio 105 » augure également d’une nouvelle étape dans son travail, grâce à laquelle la chanteuse s’émancipe encore davantage des étiquettes.
(via France Culture)

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

captcha 

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com