Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

Journée de formation à Drouillard pour le projet Santé Droits

DSC 0565 Une délégation de près de trente personnes, membres du staff de bénévoles du projet Santé Droits et Agents de Santé Communautaire Polyvalents (ASCP) affectés au projet, a reçu une formation sur la brûlure, l’épilepsie et les bactéries multi résistantes au cours d’une visite de courtoisie au local du centre des brûlés de Drouillard le mercredi 27 mars.

Ce centre installé dans la commune de Cité-Soleil par les responsables de Médecins Sans Frontières France, permet la prise en charge globale des personnes atteintes de brûlures sévères.

Les dizaines de grands brûlés admis régulièrement à l’hôpital où opère Médecins sans frontières (MSF) à Drouillard témoignent d’une augmentation considérable du risque d’accidents par brûlure domestique et électrique dans le pays. Pour réduire ces nombreux cas, MSF France à Douillard offre sa contribution dans la diffusion des messages de prévention relatifs à ces phénomènes.

L'équipe du projet Santé Droits quant à elle, s’est rendu directement sur place pour recevoir une formation. A cet effet, Eddy Robenson, coordonnateur du projet, a mobilisé ses bénévoles toujours très motivés quand il s’agit, pour eux, de recevoir des informations à retransmettre au niveau de leurs communautés respectives.

Sur place, la délégation a eu droit à un accueil très cordial et des présentations de qualité de la part de l’intervenant principal, François Batistin, qui travaille comme promoteur de la santé au centre.

« Les brûlures, dont les causes sont souvent liées aux conditions de vies précaires de centaines de milliers d’Haïtiens représentent un vrai problème de santé publique en Haïti. Malheureusement, à date, le Centre des Brûlés d'Haïti géré par MSF-France est la seule structure spécialisée du pays capable d’accueillir les brûlés les plus sévères », a précisé monsieur Batistin au début de son intervention.

Dans une approche dynamique et très interactive, il a présenté consécutivement les modules sur la prévention de la brûlure, les bactéries multi résistantes (BMR) et l'épilepsie. Il a identifié les conduites à risques susceptibles de provoquer la lésion de la peau et les conduites à tenir suite à une brûlure domestique causée très souvent par les conditions de vie précaires des victimes et les brûlures électriques, selon lui. « L'automédication et les traitements inachevés ou mal adaptés sont très couramment la cause du développement chez l’individu de la résistance des bactéries aux antibiotiques. Ce qui entrave dans de nombreux cas le traitement de certaines infections », explique-t-il. Pour l’OMS c’est une menace très grave et bien réelle, et il importe de faciliter à l’opinion publique de prendre conscience.

DSC 0454Pour le troisième module, le formateur a défini l'épilepsie comme une « maladie neurologique se caractérisant par des décharges d'influx nerveux anormaux dans le cerveau ». Cette maladie provoque souvent chez le public haïtien un regard discriminatoire à l'égard des personnes souffrantes. Il croit qu’il faut favoriser une meilleure compréhension de cette maladie pour faciliter auprès de tout un chacun, un regard plus humain et attentionné vis à vis de ses victimes. Telle est la tâche à laquelle les agents de santé du projet Santé Droits seront, bientôt, attelés.    

A rappeler que le MSF à Douillard, possède une salle d’urgence, un service d’hospitalisation, des soins de physiothérapie et de santé mentale pour servir la population haïtienne, particulièrement les brulés au 3e degré qui ont entre 10 à 70% de brûlure corporelle.

Cleadford Berthony BELONCE

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com