Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
9
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

Gérald Bloncourt. Adieu le Camarade

Le 29 octobre 2018, Gérald Bloncourt est mort. Il avait 92 ans.

« J’ai vécu longtemps (quatre-vingt-douze ans) ayant été fidèle aux conceptions de liberté, d’égalité et de fraternité qui m’ont animé toute ma vie. Je suis, comme la plupart d’entre vous, meurtri par les violences, les inégalités, le racisme et la misère qui sévissent dans le monde. Je suis particulièrement fier d’être un transmetteur de mémoire des événements que j’ai vécus et de m’être rendu utile. »

UN HOMME PEAU NOIRE PEAU ROUGE, UN HOMME DE TOUTES LES SAISONS, Editions mémoire D’encrier, Nov 2018.

BloncourtNous avons eu le privilège de l’accueillir à FOKAL en novembre 2016, à l’occasion de la commémoration des 70 ans des 5 Glorieuses. Les 5 glorieuses, 5 journées de contestation en janvier 1946 qui mènent à la chute du gouvernement d’Elie Lescot.

« En janvier 1946, la Capitale haïtienne est bouleversée par un mouvement de contestation qui allait aboutir le 11 janvier à la chute du président Élie Lescot (1941 – 1946). Il a fallu cinq jours à ce mouvement pour provoquer le départ du gouvernement, d'où son nom Les Cinq Glorieuses. Il est généralement admis que ces événements ont été l'aboutissement d'un bouillonnement d’idées provoquant une atmosphère propice à l’émergence de nouvelles valeurs, l’instauration de nouveaux rapports sociaux, l’éclosion d’une dynamique culturelle, l’élargissement du champ de la création artistique et de la recherche scientifique en Haïti. Des organisations de la société civile, Les Ateliers Jérôme, l’Institut Français en Haïti, La Fondation Culture Création, Le Centre Pétion Bolivar, Le Centre d’Art, la Société Haïtienne d’Histoire, de Géographie et de Géologie, le CIDIHCA et le Groupe Le Nouvelliste, se sont réunies pour sauver de l’oubli ce chapitre primordial de notre histoire récente. Une manière de revisiter l’Histoire pour nous projeter vers l’avenir. Sont organisées à l’occasion des expositions, projections, conférences débats, spectacle, émissions radio et télédiffusées, publication d’articles de journaux. Ces activités avait aussi pour objet de révéler au public, aux jeunes en particulier le travail militant du reporter photographe Gérald Bloncourt, né à Bainet en 1926 et exilé en février 1946 par la Junte militaire constituée après la chute du Président Lescot. »

bloncourt petitDéjà en 2015, le cinéaste Arnold Antonin avait diffusé son documentaire : « Un haïtien à Paris, Gérald Bloncourt, distributeur de tract et colleur d’affiches » où nous découvrions des images d’archives de Paris dans le Paris des années 40-50, intercalées d’interviews avec un Bloncourt humaniste, relatant simplement son parcours, son engagement, ses amitiés, ses amours.

Déjà à travers son blog : Gerald Bloncourt.net, il était possible de découvrir des rares photos de Jacques Stephen Alexis, de janvier 1946. Nous découvrions son combat contre la dictature Duvalier, les écrits et la mémoire iconographique.

La rencontre en 2016 a été riche et il est venu à nous avec la même simplicité et la même humanité. Merci de ce partage. Bon voyage Gérald.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

captcha 

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com