Agenda nouvel Fokal

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

A travers trois films et des écritures très différentes, des réalisateurs et réalisatrices filment des femmes créatrices à travers leurs souvenirs ou au cœur même du processus créatif. L’un réalise un film touchant en une succession de portraits de femmes qui se remémorent et reconstituent leurs parcours, leurs gloires et les obstacles qu’elles ont eu à traverser. Une actrice se saisit des rushes d’une caméra qui a filmé au plus près les doutes et les abysses du processus de création d’une pièce de Fassbinder dans laquelle elle incarne le rôle principal. Un duo de réalisateurs propose de plonger dans la cuisine du théâtre en suivant la célèbre metteure-en-scène et directrice du Théâtre du Soleil Ariane Mnouchkine. Au fil du travail immense en amont de la première du spectacle « Le Tartuffe » de Molière, ses acteurs et elle donnent patiemment et parfois douloureusement vie aux versions contemporaines des personnages en recherchant l’écoute, la disponibilité et la générosité indispensables, le ton et l’intention justes de la voix et du corps…

MARDI 7 MARS, 5 PM

Six femmes dexception Poster web6 FEMMES D’EXCEPTION. Le cinéaste Arnold Antonin dresse le portrait des six femmes haïtiennes: l’éducatrice et écrivaine Odette Roy Fombrum, la pianiste Micheline Laudun Denis, la danseuse et chorégraphe Viviane Gauthier, la chanteuse et comédienne Emerante De Pradines, la comédienne, écrivaine et enseignante Paulette Poujol Oriol et Madeleine Desrosiers Tizo. Ces femmes ont toutes contribué de manière remarquable à la vie culturelle et sociale de leur pays: Haïti.

Un film d’Arnold Antonin, Vo FR, ‘.

 

 

 

 

 

 

 

 

MARDI 14 MARS, 5 PM

719121 les larmes ameres de petra von kant2LES LARMES AMERES D’UNE ACTRICE. Début 2015, Valeria Bruni Tedeschi répète à Paris la pièce «Les Larmes amères de Petra von Kant», inspirée du film éponyme de Rainer Werner Fassbinder. Sur la scène du Théâtre de l’œuvre et sous la direction de Thierry de Peretti, les répétitions sont filmées. A l’issue de représentations, l’actrice-réalisatrice s’empare des rushes et avec la complicité d’Anne Weil, sa monteuse et co-réalisatrice, elles livrent un film évidemment personnel, le récit d’un personnage et d’un spectacle en construction.

Un film de Valéria Bruni Tedeshi et Anne Weil

 

 

 

 

 

 

 

 

MARDI 28 MARS, 5 PM

ausoleilmemelanuitbonAU SOLEIL MEME LA NUIT. Depuis plus de 30 ans, Ariane Mnouchkine suit avec sa compagnie un trajet unique et exemplaire. Avec ce film, tout au long des répétitions du Tartuffe de Molière, elle exprime au quotidien sa vie de théâtre. Le film montre les diverses étapes du travail. Tout d'abord le laboratoire : les comédiens répètent les rôles (aucun n'est distribué à l'avance) dans une recherche collective qui fait une grande place à l'engagement physique, à l'improvisation, au jeu. Ensuite, la mise en forme dans le décor, tandis qu'une question reste très présente... Qui va jouer Damis, qui va jouer Valère ? Enfin, le réglage où l'acte théâtral devient œuvre en s'efforçant de conserver toute cette liberté d'où il procède.

Un film de Éric DarmonCatherine Vilpoux, 180’.

Dans le cadre du Festival du film francophone.

 

FOKAL tient à remercier les particuliers et institutions qui ont manifesté leur support au cours des récents événements. Nous publions 4 de ces témoignages, avec l’autorisation des auteurs, ainsi que la note de solidarité d'une fédération d'artistes et d'institutions culturelles :

Les temps ont bien changé. Le jadis s'est éloigné de nous. Aujourd'hui la spiritualité est bafouée, j'entends qu'il y a des personnes qui ont égaré leur tolérance, leur respect de l'autre et pire encore....

 

Paula a GenevePaula Clermont Péan a eu l’honneur d’être accueillie chaleureusement par Son Excellence Monsieur Pierre-André Dunbar, Ambassadeur à la Mission permanente d’Haïti auprès de l’Office des Nations Unies (ONU) et des autres Organisations internationales à Genève et par son adjoint Madame Laurence Mevs, en ses locaux le vendredi 4 août dernier, pour une vente-dédicace de ses recueils de contes en français et haïtien, « Le chant de Miraya ou l’apparition de l’Assotor » et « Qui a ramené Miraya ».

Ayiti MizikEtes-vous un professionnel de la musique haïtienne ? Cette enquête en ligne vous concerne. Menée par Ayiti Nexus au nom d’Ayiti Mizik, elle cible musiciens, chanteurs, auteurs, compositeurs, ingénieurs de son, animateurs radio ­télé, Dj, managers, promoteurs, propriétaire de nightclub, de studio d’enregistrement, chef d’orchestre, prof de musique, pyromane, etc. en vue d’obtenir des données statistiques, d’évaluer le potentiel économique du  secteur et de promouvoir une politique culturelle en Haïti.

La Cartographie de l’industrie haïtienne de la musique qui s’en suivra se réalisera dans la perspective d’évaluer l’importance économique du secteur afin de mieux connaître ses acteurs.

L’enquête est accessible en ligne à travers le lien : https://fr.surveymonkey.com/r/J8P3FXB

Le délai pour remplir le questionnaire est le 28 septembre.

 

charles najman WEBC’est avec tristesse que nous avons appris la mort du cinéaste et écrivain français Charles Najman, décédé le 18 juillet 2016 à l'âge de 60 ans. Depuis bien des années, Charlie était une silhouette familière à Port-au-Prince et en province où il tournait régulièrement. Son œuvre cinématographique était en effet axée sur les deux grands thèmes qui ont marqué sa vie : le génocide des juifs et l’univers haïtien. Peu de non-Haïtiens connaissaient aussi bien que lui le pays, son histoire, son peuple, sa singularité, sa spiritualité et son imaginaire.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis, ici et ailleurs.

 

Livres ArnaudAu moment de la fermeture annuelle de FOKAL, nous avons appris avec un immense chagrin le décès, le 27 juillet 2017, d’Arnaud de Buron. Grand et discret ami d’Haiti, Monsieur de Buron a été un membre actif de plusieurs initiatives pour l’enfance et l’éducation en Haïti. Homme de goût et de délicatesse, ami d’une grande profondeur et d’une infinie élégance, il fut le créateur et le promoteur de la collection de livres sur l’art haïtien de Art Etche à laquelle FOKAL eut à apporter un soutien. Des multiples hommages qui lui furent rendus, nous avons choisi celui ci-dessous d’un de ses proches car ce texte nous a particulièrement touchés.

Twitterature 2015Quatre Haitiens figurent parmi les lauréats de la deuxième édition du Concours de twittérature des Amériquesqui a eu lieu du 1er au 29 février 2016. Jean Kensle Figaro et Junior Gustave pour la catégorie postsecondaire / francais langue seconde ou étrangère, puis Georges Maurice Saintilaire et Samuel Simonis pour la catégorie Adulte / français langue seconde ou étrangère se sont illustrés dans ce concours qui s'est déroulé sur le réseau social Twitter.

Au terme de cette 2e édition, 30 lauréats twittérateurs provenant du Québec, de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse, des États-Unis, d’Haïti, du Panama, du Mexique, de la Colombie et de l’Argentine ont été récompensés. Sous le thème Améripoésie, le Concours de twittérature des Amériques, présenté en partenariat avecRichelieu Internationalet en collaboration avec l’Institut de twittérature comparée, a rejoint les élèves du primaire, du secondaire, du postsecondaire ainsi que les adultes dont le français est la langue maternelle ou seconde.

 

20 VivianeGauthier EdineCelestin 20 RET smVivianne Gauthier s’est éteinte. Elle s’en est allée discrètement. Elle aura dansé ce folklore qu’elle adorait jusqu’au bout, jusqu’à ce que son corps ne puisse plus suivre la cadence. Dieu sait à quel point ce corps svelte et musclé s’est plié pendant des décennies aux arabesques que lui imposait le son du tambour. Il y a trois ans encore, du haut de ses 96 ans ce corps exécutait des pas de congo, nago et petro avec une aisance et une souplesse que même des jeunes de vingt ans ne possèdent pas.

Discipline, politesse et rectitude du langage, ce sont les principes phares qu’elle s’imposait et qu’elle attendait des autres. Je la vois encore parcourant d’un pas ferme les quelques rues de son quartier, le port altier, la tête haute, le regard incisif, la mine sévère, son immuable parasol en main et son éternelle jupe à carreaux aux plis impeccables battant ses mollets pour se rendre dans ces écoles congréganistes où elle dispensait des cours de culture physique et apprenait aux jeunes à avoir « un peu de tenue ».

Mademoiselle Vivianne, comme elle aimait se faire appeler, a consacré sa vie au folklore haïtien qui finalement a été son grand amour. Elle l’a emmené avec elle partout à travers le monde, sur les différentes scènes de la Capitale, dans nos villes de province ; il y a quelques années lorsque le carnaval s’est tenu au Cap-Haïtien, elle insistait pour défiler avec sa troupe sur le parcours. La préoccupation de ses dernières années était de laisser aux Haïtiens un musée du folklore haïtien. La Fondation Vivianne Gauthier qu’elle a créée dans ce but a du pain sur la planche pour faire vivre ce rêve et permettre aux générations futures de jouir de cet héritage.

Mademoiselle Vivianne, aujourd’hui derrière toi le rideau tombe, entends les applaudissements de ton public conquis qui t’acclame. Vois ta famille, tes amis, tes élèves, tes collaborateurs, toute Haiti qui s’inclinent devant une vie si bien remplie. Pars en paix, le spectacle continue…

Farah Hyppolite,

Programme Gingerbread de FOKAL

 

Photo: Edine Célestin

 

logo fokal webDepuis 2007, FOKAL mène un projet de création de parc public et d’amélioration du quartier à Martissant. FOKAL recrute un-e technicien-e agricole expérimenté-e afin d’assurer la gestion au jour le jour de l’environnement du parc, de la pépinière et des nouvelles plantations.

Qualifications requises :

-          Formation en technique agricole ;

-          Expérience en gestion de pépinière, d’appui technique en agriculture, de gestion de cultures ;

-          Expérience professionnelle d’au moins cinq (5) ans ;

-          Capacité à gérer une équipe sur le terrain ;

-          Capacités rédactionnelles ;

-          Maîtrise de Word et Excel.

Logo OIFL’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) organise en partenariat avec les Ambassades du Canada, de France, de Suisse, le Bureau de la Wallonie Bruxelles International, l’UNESCO, la Direction nationale du livre (DNL) du Ministère de la Culture, la Fondation Connaissances et Libertés (FOKAL), le Centre Pen-Haiti, le Réseau des Bloggeurs d’Haiti (RBH), la Radiotélévision Nationale d’Haïti (RTNH), la Radiotélévision Métropole, la Radiotélévision Pacifique, les quotidiens « Le Nouvelliste » et  « Le National », l’agence haïtienne de presse en ligne AlterPresse  et le mensuel « Le Monde Diplomatique », la 2ème  édition du concours de journalisme intitulé « Prix du jeune journaliste en Haïti ».

gerald bloncourtPort-​​​​​​au-Prince le 18 Novembre 2016

 

Natif-natal de Bainet, Haiti, le 4 Novembre 1926, je suis revenu au pays après 40 années d’exil, en 1986, dès la chute de Duvalier.

J’en suis à mon onzième voyage, invité par l’Institut Français, les Ateliers Jérome, FOKAL, Le Nouvelliste, et d’autres prestigieuses organisations en tant que l’un des 7 membres fondateurs du CENTRE D’ART en 1944 qui fut à l’origine de l’explosion de Peintres du Merveilleux, dont les œuvres inondent le pays, les collections les plus importantes et les musées du Monde.

Je fus l’un des leaders des « 5 GLORIEUSES » qui mirent fin au pouvoir de l’époque.

Nous voulions une Haiti Libre et Démocratique. Débarrassée du carcan de l’Impérialisme Yankee.  Fidèle à ses origines révolutionnaires de 1804 qui fut la première victoire contre l’esclavage.

J’ai retrouvé un grand peuple courageux et digne, faisant face à l’adversité.

J’appelle les jeunes à s’instruire, à se cultiver et à s’organiser.

Les merveilleux artisans doivent mettre en place de puissants syndicats à l’abri des compromissions et de la corruption.

J’appelle les enseignants à poursuivre leur tâche. A lutter contre les scandales qui gangrènent leur profession. Par exemple mettre en lumière des personnages qui touchent illégalement des salaires sans jamais travailler. Il faut les dénoncer nommément sur les murs de nos cités afin que le peuple en soit informé. Il faut éditer des tracts et manifester devant leurs demeures.

J’appelle les intellectuels, les écrivains, les créateurs, les artisans, les travailleurs et même les chômeurs, à créer des plates formes sociales susceptibles déboucher sur une Haiti où s’affirmera enfin ce début de démocratie.

Tous ensemble vous parviendrez à constituer ce Front pour obtenir la justice sociale.

Il faudra un jour rééditer, sinon s’inspirer des « 5 GLORIEUSES » pour bâtir cette Haiti dont nous rêvons tous.

« LIBERTÉ OU LA MORT » était la devise de nos ancêtres ainsi qu’Égalité et Fraternité.

Il faut qu’elle soit au centre de nos actions.

Noirs, Mulâtres, quarterons ou blancs nous sommes tous frères, des êtres humains, respectueux les uns des autres.

À toutes et à tous courage. Kenbe fem pas lage !!!

Vive Haiti

_____________________________

Gérald BLONCOURT

Tiré de son blog

Anseye Pou AyitiAnseye Pou Ayiti, organisation non-gouvernementale travaillant dans le domaine de l’éducation en Haïti, est à la recherche des professionnels ayant de l’intérêt dans l’avancement du système éducatif haïtien.

En effet, dans l’idée de combler ce qu’ils dénoncent comme « une lacune critique dans la capacité locale », l’organisation a lancé une campagne de recrutement pour la cohorte 2016 depuis le 11 janvier qui se terminera le 8 avril 2016. Les candidats ont donc jusqu’à cette date pour soumettre leur dossier de candidature complet.

La vision d’Anseye Pou Ayiti est d’envisager un système éducatif haïtien qui garantit à tous les citoyens leur droit à une éducation de qualité en promouvant l’excellence des enseignants et la réussite des élèves. APA a une vision audacieuse qui compte ré-imaginer le rôle des enseignants-leaders haïtiens pour le bénéfice ultime de tous les enfants.

logo fokal webLe 26 septembre 2016, FOKAL a dû fermer ses portes et temporairement cesser les multiples services qu’elle rend à différents secteurs de la population. Une campagne haineuse et mensongère a été orchestrée contre la Fondation et sa Présidente suivie de menaces meurtrières. Un temps d’arrêt s’imposait. Il nous fallait protéger notre staff et les centaines d’enfants, de jeunes et d’adultes qui fréquentent chaque jour notre Centre culturel, pour apprendre et comprendre, pour s’instruire et socialiser dans le respect de l’autre.

Ambassadeur webL’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Haïti, Peter F. Mulrean, a visité les locaux de FOKAL à l’avenue Christophe le mardi 23 février 2016. Accompagné de son épouse et du conseiller en Affaires Publiques de l'ambassade, Indran Amirthanayagam, le diplomate s'est entretenu au cours de cette visite avec la Présidente de FOKAL, Michèle Pierre-Louis, sur les programmes de la fondation.

L’Ambassadeur s’est dit très impressionné par la diversité des programmes de FOKAL, particulièrement ceux qui concernent les jeunes, et a voulu s'enquérir des possibilités de collaboration au-delà de celles qui existent aujourd'hui.

 

logo fokal webEn 21 ans d’existence, comme toute autre institution du pays, la FOKAL a été en butte à certaines difficultés. Outre le fait de chercher à y faire face, la Fondation s’est toujours attachée à tirer leçons de ses expériences, afin de continuer sur la voie tracée par la mission dont elle s’est dotée et que traduit clairement sa dénomination: Connaissance et liberté. La connaissance, pour développer la pensée critique, mieux appréhender son environnement, découvrir le monde, développer l’argumentation rationnelle, la tolérance et le respect de l’autre. La liberté, de penser et d’être, forgée par la capacité de se représenter les choses et de percevoir leur complexité ainsi que par l’appropriation des valeurs, notamment celles sous-tendant le strict respect de tous les droits humains.

FlorenceDans le cadre de notre série deportraits d’étudiants et d’artisans du chantier-école du projet Gingerbread, Nouvèl FOKAL vous propose cette semaine, une femme qui intervient dans les travaux de finition de la Maison Dufort : Florence Celcis.  Verrière professionnelle et d’expérience, elle a fabriqué une quinzaine d’abat-jour et une applique murale pour la maison. Elle intervient dans plusieurs domaines: vitraux religieux, abat-jour, vitrail de décoration, restauration de vitrail de patrimoine et plus. Nouvèl FOKAL s’est rendu dans son atelier de travail pour découvrir son univers fascinant.  

 
Nous relayons sur notre site la pétition lancée sur change.org « Contre l’Intolérance » et signée par différentes personnalités et institutions à travers le monde, du milieu des droits humains notamment.

La pétition initiale peut être visitée en suivant ce lien.

logo fokal webFOKAL commencera à recevoir les demandes de subvention, à partir du 1er février 2016. Les nouvelles demandes se feront en ligne à partir du site internet www.fokal.org, par un formulaire dédié. FOKAL ne recevra plus de demandes papier ou par email.

Les subventions attribuées dans le cadre du projet de Martissant ne sont pas concernées. Pour obtenir des informations sur les subventions liées au projet de FOKAL à Martissant, merci de vous renseigner au bureau du parc de Martissant. Tel : 28 13 16 95 ou à travers le site internet du parc.

Le programme Bibliothèque, quant à lui, gère directement les subventions aux bibliothèques de son réseau et ne finance pas de nouvelles bibliothèques.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

captcha 

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com