Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
17
19
20
21
27
28
29
31

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

Quatrième Festival Cinématographique Ibéro-Américain

Organisé par L’Ambassade d’Argentine; l’Ambassade du Brésil, L’Ambassade de Cuba,  l’Ambassade d’Espagne,  l’Ambassade du Mexique et l’Ambassade de République Dominicaine, la quatrième édition du Festival ibéro-américain de cinéma en Haïti se déroulera à Port-au-Prince 11 au 18 novembre 2016. Il met en vedette des films espagnols, argentins, dominicains, mexicains et cubains. Les projections auront lieu à FOKAL et à la Cinémathèque de Pétion-Ville.

La FOKAL accueillera à cette occasion un film espagnol et un film argentin.

 

LA PROGRAMMATION A FOKAL

143, avenue Christophe

SALLE FOKAL UNESCO – Entrée libre dans la limite des places disponibles

Vendredi 11 Novembre 2016 - 5h pm

VivreestfacileIl est facile de vivre les yeux fermés (Vivir es fácil con los ojos cerrados)

un film de David Trueba, comédie dramatique, 98 min, 2013, Espagne

Écrit à partir de faits réels, le film retrace l'histoire d'Antonio San Roman, un professeur d'anglais qui, pendant la dictature franquiste dans les années soixante, donnait ses cours en utilisant des chansons des Beatles.

En 1966, John Lennon est en pleine crise existentielle. Bien décidé à quitter les Beatles pour entamer une carrière d’acteur, il va à Almeria pour tourner « How I Won The War », un film pacifiste sous la direction de Richard Lester. Antonio, pour qui Lennon symbolise l’espoir et la liberté, se lance dans un voyage improbable dans l'Espagne autoritaire, intransigeante et sexuellement réprimée de l'époque pour essayer de rencontrer les « Beatles » pendant le tournage du film à Almeria. Pendant son trajet en voiture, il accepte la compagnie de deux auto-stoppeurs : un adolescent de 16 ans qui a quitté la maison, et Belén, une jeune fille de 21 ans qui semble avoir pris la fuite aussi…

Le film a remporté 6 prix majeurs : meilleur film et meilleure réalisation, meilleur scénario original, meilleur interprète masculin pour Javier Cámara, meilleur espoir féminin pour Natalia de Molina, meilleure musique originale pour Pat Metheny lors de la 28e Cérémonie des Goya en 2014 ; Prix du Jury Jules Verne et Prix du Public à Nantes en 2014.

Jeudi 17 Novembre 2016 - 5h pm

neuf reinesLes Neuf Reines (Nuevas Reinas)

un film de Fabián Bielinsky, film policier, 110 min, Argentine, 2000

A Buenos Aires Juan et Marcos, deux petits arnaqueurs sympathiques mais sans envergure, se rencontrent au moment où ils s'apprêtent à commettre un même cambriolage. Durant vingt-quatre heures, ils s'associent pour voler la copie de neuf timbres rares de la République de Weimar : les «Neuf Reines» (Nueve Reinas). Ils espèrent les revendre à un collectionneur vénézuélien millionnaire. Pour mener à bien leur affaire, ils font appel à Valeria, la séduisante soeur de Marcos…

Grand prix au Festival du film policier de Cognac

 

 

 

 

LES AUTRES SALLES DU FESTIVAL

CINEMATHEQUE DE PETION-VILLE – ENTREE LIBRE

Habitation Turpin, Rue Pinchinat, # 17, Pétion Ville, à côté de l’Hôtel Kinam

Samedi 12 Novembre - 7h pm - Le Fils de la mariée – (El Hijo de la novia), un film de Juan José Campanella, comédie dramatique, 123 min, Argentine, 2001

Rafael Belvedere, patron hyperactif de l’un des meilleurs restaurants italiens de Buenos Aires, délaisse un peu sa mère Norma (qui souffre de la maladie d’Alzheimer, tandis que son ex-femme l’accuse de négliger sa fille. Mais son père Nino veut épouser, après tant d'années de vie commune, sa mère à l'église, vêtue de blanc et parée d'une couronne de fleurs. Rafael trouve sa famille un peu encombrante, mais entre dans le jeu des sentiments et aide au bonheur de tous, même s’il s’agit d’un petit bonheur sans grand avenir devant lui. C’est celui qui est possible, et en cela il est le seul et le plus grand. Cette nouvelle compréhension des choses de la vie lui remet les pendules à l’heure au sujet de sa propre trajectoire, et de l’importance relative d’être un homme pressé et important.

Dimanche 13 Novembre - 7hpm – Résidence surveillée (Arresto domiciliario), un film de Gabriel Retes, 92 min, Mexique, 2008

Un fraudeur est condamné à la résidence surveillée, et le seul endroit où il peut purger sa peine est la maison de sa mère, touchée par la maladie d'Alzheimer. Son arrivée perturbe la vie de ceux qui vivent avec la vieille femme. Le film parle des relations humaines et familiales avec une absence totale de violence.

Lundi 14 Novembre - 7h pm - La Bella del Alhambra, un film de Enrique Pineda Barnet, 108 min, Cuba, 1989

Rachel travaille comme choriste dans un théâtre de deuxième catégorie. Mais elle rêve de s'en sortir, d'être aimée par un homme et de devenir une vraie danseuse. Son but : se produire au théâtre Alhambra, un endroit très particulier, fréquenté seulement par des hommes. Rachel, déchirée entre l'amour et le succès, devient la belle de l'Alhambra. Le film, adapté du roman "La chanson de Rachel", de Miguel Barnet, reconstitue la vie artistique et l'atmosphère des années 20 et 30 à La Havane.

Mardi 15 Novembre - 7h pm - Avril brisé, un film de Walter Salles, drame, 95 min, Brésil, 2001

Avril 1910, Nord-est brésilien : Inacio, le fils aîné de la famille Breve, victime d'une lutte entre familles pour des questions de terres, a été tué par un membre de la famille Ferreira. Selon les coutumes ancestrales, c'est au fils cadet, Tonho, de venger l'honneur de son frère. Mais s'il remplit sa mission, Tonho sait que sa vie sera scindée en deux : les vingt ans qu'il a vécus, et le peu de temps qu'il lui restera à vivre. Il sera pourchassé par un membre de la famille rivale, comme le dicte le code de vengeance de la région, et sera la prochaine victime de l'impitoyable lutte que mènent les deux familles depuis des années.

Angoissé par la perspective de la mort et influencé par son petit frère Pacu, Tonho commence à douter de la logique de la violence et de la tradition. C'est alors que deux artistes d'un petit cirque itinérant croisent son chemin...

Mercredi 16 Novembre - 7h pm - La Violence du Pouvoir - Les douze ans de Balaguer, (La Violencia del Poder: Los Doce Años de Balaguer), un film de René Fortunato, documentaire, 210 min, République Dominicaine, 2003.

Le régime répressif de Joaquin Balaguer en République Dominicaine, mieux connu comme "Les douze années de Balaguer," est le thème central de ce documentaire qui retrace la vie politique dominicaine depuis 1966. la figure du président Balaguer occupe une bonne partie du documentaire, qui utilise des images et des sons d’époque tout au long de la narration. Le film met en évidence la responsabilité de Joaquin Balaguer dans le climat de mépris des droits humains les plus fondamentaux qui a prévalu pendant son administration, ainsi que la violente répression exercée contre ses adversaires.

Vendredi 18 Nov - 7h pm A la mala, un film de Pedro Pablo Ibarra(AKA Pitipol Ybarra), comédie romantique, 99 min, Mexique, 2015

Mala est une jeune et belle actrice, qui gagne de quoi payer son loyer en flirtant avec les petits amis d'autres femmes, pour tester leur fidélité : elle est payée par des femmes qui soupçonnent leur compagnon. Sa réputation grandit au fur et à mesure que la rumeur de ses services se propage. Aucun homme n’est immunisé contre ses stratagèmes, et ses talents d'actrice  se développent au fur et à mesure qu’elle les séduit. Un jour, un productrice lui promet un grand rôle si  elle séduit son ex-petit ami, Santiago. Mais elle tombe éperdument amoureuse de lui… Que faire ?

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

captcha 

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com