Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
3
4
7
8
9
14
15
16
18
19
20
21
22
23
25
26
27
28
29
30
31

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

CONFERENCE - L’art : une forme d’expression et de combat pour l’action militante

Avec Amina Doherty, Favianna Rodriguez, Gaëlle Bien-Aimé, Marie-Alice Théard

Vendredi 22 juillet – salle FOKAL UNESCO - 5 h pm

L’intégration de l’art et de la culture et autre forme de média créatif dans les espaces de changement social, plus particulièrement les espaces féministes, est fondamentale., Nous voyons souvent l’art être relégué à « ce que nous faisons pour recharger » au lieu d’être dans  le cadre des processus de changement social comme un outil pour l'organisation politique et la  transformation sociale.

L’art et l’expression culturelle peuvent être des outils incroyablement puissants et peuvent aider à traduire de manières plus simples et plus accessibles, des idéologies politiques assez complexes. L’art inspire, éduque et aide à stimuler l’imagination. Il faut donc explorer l'acte de «créer», l'art dans la communauté comme un moyen de renforcer la solidarité, la stimulation des connexions créatives, et de faciliter l'apprentissage mutuel les uns des autres.

Comment utiliser son travail artistique, sa créativité pour porter une cause ?

Amina DohertyAmina Doherty est titulaire d’une licence en Sciences Politiques et Étude des femmes de McGill University et d’une maîtrise en Genre, Développement et Globalisation de la London School of Economics (LSE). Elle est membre fondatrice et coordonnatrice de FRIDA | The Young Feminist Fund, une organisation qui vise à renforcer la capacité des jeunes organisations féministes autour du monde à travers de petites subventions. Actuellement, elle travaille avec plusieurs d’organisations, entre autres l’Association for Women’s Rigths in Development (AWID), une organisation internationale féministe qui se consacre au support, ressourcement et renforcement des organisations et mouvements de droits de la femme et African Women’s Development Fund (AWDF) une fondation de subvention basée en Ghana. Elle travaille en tant que conseillère caribéenne à Mama Cash, le premier fond international pour femmes dans le monde et Match International, le premier fond pour femmes au Canada. Elle est actuellement membre des conseils de Just Associates (JASS), une organisation globale qui travaille à renforcer la voix, la visibilité et le pouvoir des femmes, et de Global Fund for Women, l’une des fondations leaders mondiaux dans l’égalité des genres. En tant qu’afro-caribéenne féministe et défenseuse des droits de la femme, son travail est centré autour de la sensibilisation pour la justice sociale à travers un mouvement-créateur, et une approche innovatrice de la philanthropie. Ce travail prend plusieurs formes : expositions d’œuvre d’arts, programmes communautaires, événements culturels et initiatives de subventions pour converger vers un but simple : faire la promotion de la sensibilisation et du changement à travers l’intersection de l’art, la culture et l’activisme. Amina a vécu et travaillé au Nigéria, Canada, Jamaïque et au Royaume-Uni.

 

Gaelle

Gaëlle Bien-Aimé est metteure en scène, comédienne, humoriste, professeure d’expression corporelle et journaliste. Elle est fondatrice de la troupe « CORPS ET AME » qui existe depuis maintenant dix ans.  Après ses études classiques à Port-au-Prince, elle intègre le Petit Conservatoire, Ecole de Théâtre et des Arts de la Parole sous la direction de Daniel Marcelin ou elle étudie pendant trois ans les arts de la scène.  Par la suite, c’est en Belgique qu’elle obtient une maîtrise en ethnodrame, théâtre et vodou à l’ESACT, Ecole Supérieure d’Acteur de Cinéma et de Théâtre à Liège. Elle présente son spectacle de fin d’études au Conservatoire en Haïti » LE GENRE ET LE NOMBRE, puis participe à des projets avec des comédiennes d’horizons divers, notamment dans la mise en scène de Eva Doumbia, « La Traversée aux Disparus » qu’elle  joue au Théâtre National de Marseille. L’Artiste-féministe signe en 2015  son dernier spectacle « Talon Aiguille, Talon d’Achille », multiplie ses actions et intensifie son plaidoyer en se lançant dans une militance sans relâche pour le droit des femmes.

 

 

Marie Alice TheardMarie Alice Théard, Doctor honoris causa in humanities, poétesse et historienne de l’art, est commissaire d’exposition à Festival Arts depuis 1983. Membre de  AICA, animatrice de l’émission culturelle « Kiskeya l’île mystérieuse » à la télévision Canal bleu, elle est l’auteure de nombreuses publications, dont le best seller « Zéro Tolérance », des « Petites histoires insolites » en cinq tomes, « YAM », une anthologie des femmes écrivaines haïtiennes : « Haïti la voie de nos silences » en quatre tomes, la poésie : « Cri du cœur »,  « Pays du soleil bleu », « Pays des doubles », « Paroles à dire », une anthologie des femmes artistes : « La présence féminine dans l’art haïtien». Prix des éditeurs de l’année 1999.

 

 

 

 

 

Favianna CloseUp LivingRoom LargeFileFavianna Rodriguez est une artiste pluridisciplinaire, une organisatrice et stratégiste culturelle américaine d’origine péruvienne. Son art et les projets dans lesquels elle a participé adressent l’immigration, l’inégalité économique, l’égalité des sexes et l’écologie. Favianna donne des conférences sur l’intersection de l’art, la justice sociale et l’égalité culturelle afin de catalyser un changement social et elle dirige des interventions sur l’art dans les communautés de plusieurs pays. Rodriguez collabore profondément avec les groupes de mouvements sociaux partout dans le monde pour créer avec leur collaboration des œuvres d’art qui renforcent, stimulent et transforment. Elle est la directrice exécutive de CultureStrike, une organisation nationale d’arts qui emploie les artistes, les écrivains et acteurs de droits des immigrants. En 2012, elle faisait partie d’une série de documentaires réalisés par Pharrell Williams titré « Migration is Beautiful » qui adressait la manière de répondre des artistes à l’échec de certaines lois d’immigrations aux Etats-Unis. En 2009, elle  a cofondé Presente.org, une organisation nationale en ligne dédié au renforcement de l’implication politique des communautés Latino.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

captcha 

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com