Le parc de Martissant comprend cinq espaces.

Parc MartissantLe mémorial aux victimes du séisme du 12 janvier 2010 est ouvert au public depuis 2012. Ce jardin accueille en moyenne 40 000 visiteurs par an, principalement des jeunes du quartier. Des visites guidées sont organisées chaque semaine pour les groupes. En 2015, FOKAL a inauguré une œuvre de l’artiste haïtiano-suisse Pascale Monnin. Ces sculptures en miroir au cœur du jardin mémorial évoquent les disparus mais aussi la renaissance après le tremblement de terre.

Le centre culturel Katherine Dunham a été construit en hommage au travail de l’anthropologue,

chorégraphe et danseuse américaine Katherine Dunham (1909-2006). Elle était l’ancienne propriétaire de plusieurs des terrains du parc et souhaitait voir ces lieux transformés en jardin botanique. Le centre culturel comprend une bibliothèque ouverte au public depuis 2015 et qui compte déjà plus de 3 000 lecteurs. Un jardin de plantes médicinales a été aménagé dans le centre culturel pour aider à mieux comprendre l’usage possible des plantes dans le domaine de la santé, mais aussi l’importance de la préservation de la diversité biologique pour l’environnement.

Le jardin maraîcher est un espace communautaire destiné au grand public pour pratiquer la culture des espèces potagères. Ce jardin maraîcher a été construit dans le cadre du projet d’agriculture urbaine mené par FOKAL dans la zone. Il accueille chaque semaine des habitants du quartier et des écoliers curieux. A terme, ce terrain accueillera également un centre de ressources communautaires dédié aux services publics et à la vie associative locale.

L’ancienne habitation Leclerc est la plus vaste partie du parc. Cet hôtel de luxe des années 1970 a fermé ses portes à la fin des années 1980 et a été laissé à l’abandon. Il comprend aujourd’hui la pépinière du parc de Martissant, ouverte au grand public pour la vente. Depuis 2014, il fait l’objet d’une étude d’aménagement par un groupement de paysagistes, architectes, botanistes et ingénieurs afin d’être transformé en parc de loisir et en jardin botanique. Il accueillera à terme un restaurant, une salle polyvalente, une maison de l’environnement, des espaces pédagogiques et des résidences pour des artistes et des chercheurs universitaires.

L’ancienne résidence Pauline est un ancien hôtel de luxe abandonné depuis les années 1990. FOKAL étudie depuis 2013 la possibilité de transformer ce bâtiment et le terrain adjacent en Institut des métiers et des sciences de l’environnement. Cet Institut accueillerait des étudiants en formation professionnelle et, à plus long terme, des laboratoires de recherche.

 © Copyright: FOKAL 2015
OPEN SOCIETY
FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe
BP 2720HT 6112
Port-au-Prince,Haïti
| Tel : (509) 2813-1694

  LOGO FOKAL 2015

S'abonner à Nouvèl Fokal

Merci de vous inscrire à la lettre d'information de FOKAL. C'est avec plaisir que nous vous tiendrons informé (e) de nos activités et de nos programmes. Cordialement, L'équipe de FOKAL