AccesUn défi à relever en Haïti est le développement de la diffusion de l'information afin de permettre aux populations d'avoir accès aux livres et documents, aux nouvelles technologies mais aussi à une information de qualité. La participation de FOKAL aux associations professionnelles régionales et internationales a permis de mettre en place des réseaux de supports et (de faire la défense de ) prendre en charge ce secteur au niveau national. L'accès à l'information constitue le troisième axe prioritaire d'intervention de FOKAL.

Le programme MediaDe 1995 à 2010,  Fokal a soutenu le travail de radios communautaires et privées.

Le programme média de FOKAL a été créé en 2010 afin de soutenir le travail des journalistes et des médias haïtiens dans la production et la diffusion d’une information équilibrée et de qualité et ainsi favoriser l’accès à l’information en Haïti. Il organise des projections, des conférences et des débats sur le thème des médias, du métier de journaliste et des thèmes importants pour la société haïtienne qui réunissent journalistes, militants, chercheurs, étudiants et citoyens. Le programme média soutient des projets médiatiques collaboratifs sur l’investigation journalistique, ainsi que la recherche sur les médias en Haïti. FOKAL soutient les échanges et la participation de journalistes haïtiens à des conférences ou des stages à l’étranger. A travers ce programme, FOKAL favorise l’accès à l’information et à la comunication des populations dans les provinces en soutenant les radios communautaires en matériel et en formation mais aussi la production d’informations dans les provinces et leur diffusion à l’échelle nationale. FOKAL soutient la formation de jeunes photographes et vidéastes, le développement de travaux documentaires ainsi que leur diffusion.

Le programme média collabore avec le programme Média et le programme de photographie documentaire de Open society fondations. 

Le programme BibliothequeÀ travers un appui à dix huit bibliothèques de proximité, ce programme vise à rendre le livre et la lecture plus accessibles aux lecteurs, tout particulièrement aux plus jeunes. Ces petites bibliothèques de proximité bénéficient d'un appui financier, de dons de livres et d'un encadrement technique. Elles sont le plus souvent gérées par des groupes de jeunes soutenus par la communauté, et se situent dans les quartiers marginaux de la capitale, dans des petites villes de province et à la campagne.